Politique

EN IMAGES| Loire-Atlantique: la gauche conserve le département de justesse

Par Edouard Marguier et Fabien Vallée, France Bleu Loire Océan dimanche 29 mars 2015 à 23:41

Le département de la Loire-Atlantique reste à gauche pour un canton.
Le département de la Loire-Atlantique reste à gauche pour un canton. © Radio France - Edouard Marguier

En Loire-Atlantique, la gauche résiste dans la douleur à la vague bleue. Elle remporte 16 des 31 cantons du département. C'est un seul de plus que la droite qui fait son meilleur score depuis 2001. Le suspens a duré toute la soirée.

Le sourire sur les lèvres a changé plusieurs fois de camps ce dimanche soir à l'hôtel de département de Loire-Atlantique. Ce sont finalement les militants de gauche qui ont remporté et qui conservent le département après un suspens qui a duré une bonne partie de la soirée. "On ne peut pas parler de victoire, un seul canton nous sépare " avoue l'un des militants.

"Attendons de voir ce que ça donne dans les villes: Nantes, Saint-Herblain et Rezé". Un militant de droite.

C'est vrai que la gauche a eu chaud.

Les premiers résultats sont d'abord allés du côté de la droite. "13 cantons sur 31 " annonce les écrans installés dans les salons. Il s'agit des premiers dépouillements issus des cantons où les bureaux de vote ont fermé à 18 heures. Les militants de la droite et du centre se sont permis d'y croire mais ont rapidement relativisé. "Attendons de voir ce que ça donne dans les villes: Nantes, Saint-Herblain et Rezé. " Ils ont eu raison de se méfier.

Ouf de soulagement

Eugénie est restée tendue jusqu'à l'annonce des résultats de Saint-Herblain. Les deux cantons de la troisième plus grande ville du département restent à gauche. "Ouf, s'écrie la militante socialiste , maintenant je peux me permettre de croire que la gauche va garder la Loire-Atlantique ". La gauche est à la tête du département depuis 2004. 

Gatien Meunier, le candidat de la droite réunie, n'a pu que confirmer. "Nous échouons au pied du podium, analyse le nouveau chef de l'opposition, mais quinze cantons c'est aussi un bon score qui nous premettra de peser dans les futures décisions du Conseil départemental ".

C'est maintenant au tour de la gauche de fêter la victoire. Après avoir fêté sa réélection dans le canton de Saint-Nazaire 2, Philippe Grosvalet a retrouvé l'hôtel de département qu'il occupe depuis 2001.

Un changement pour lui : le nom de son mandat. Il n'est plus président du conseil général mais président du conseil départemental de Loire-Atlantique. L'autre changement, c'est qu'il devra mener une majorité qui n'a que deux sièges d'avance. "Ce n'est pas une question d'être heureux ou pas. Ce qui est important, c'est que nous voulons poursuivre la politique que nous conduisons depuis 10 ans" réagit le socialiste.

Joie à l'hôtel de ville

Pendant ce temps là à la mairie de Nantes, une centaine de militants socialistes applaudissent sous le chapiteau installé dans la cour extérieur de l’Hôtel de ville, après la victoire de la gauche. Pendant toute la soirée, ils ont attendu avec impatience. Ils laissent donc éclater leur joie. La plupart trinque avec un verre et se fait des accolades. Cependant, beaucoup ont en tête les résultats nationaux.

Simon exprime sa joie "la victoire est belle" mais il reste très mesuré "on est clairement pas dans un moment favorable pour la gauche au niveau national mais cela nous fait extrêmement plaisir de conserver la Loire Atlantique" .

"La Loire atlantique reste à gauche, cela va permettre de montrer, une fois de plus, qu’on est capable de proposer des solutions aux citoyens" un militant socialiste.

Augustin tient le même discours "la Loire atlantique reste à gauche, cela va permettre de montrer, une fois de plus, qu’on est capable de proposer des solutions aux citoyens" . De son côté, Sophie, militante écologiste, se réjouit du rassemblement de la gauche parce que "ce n’est pas seulement une victoire du Parti Socialiste mais de toute la gauche rassemblée" .

La crainte d'une percée du Front National

Certains militants craignaient une percée du Front National, comme Sylvie : "j’étais inquiète la semaine dernière de voir le FN au deuxième tour dans le canton de Nantes 7 mais je constate que la démocratie a gagné et ça me fait plaisir !" . Le candidat frontiste n'a récolté que 23,73% des voix dans ce canton.

► Retrouvez tous les résultats en Loire-Atlantique et en Vendée canton par canton sur nos cartes interactive.

Partager sur :