Politique DOSSIER : Les élections législatives en Moselle avec France Bleu Lorraine Nord

Législatives en Moselle : En Marche évite le couac à Forbach et investit un candidat contre Florian Philippot

Par Antoine Barège, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu vendredi 19 mai 2017 à 12:39

Christophe Arend, candidat de la République En Marche dans la 6ème circonscription de Moselle (à gauche)
Christophe Arend, candidat de la République En Marche dans la 6ème circonscription de Moselle (à gauche) © Radio France - Romane Porcon

La République En Marche corrige le tir dans la 6e circonscription de Moselle. Elle n'avait investi personne face au FN Florian Philippot, mais suite à la colère des militants à Forbach, Emmanuel Macron en personne est intervenu. En urgence dans la nuit, Christophe Arend a été désigné.

C'est une circonscription symbolique, très suivie par les observateurs nationaux, puisque le vice-président du Front national Florian Philippot en a fait depuis quelques années son terrain de jeu. Et le député sortant, le socialiste Laurent Kalinowski, ne se représente pas. Selon nos informations, La République En Marche avait investi lundi Christophe Arend, un chirurgien dentiste de Forbach, cheville ouvrière du mouvement dans le secteur. Quelques heures plus tard, Christophe Arend n'était plus investi pour laisser la place à Jean-Jacques Aillagon, ancien ministre de la culture, dont la famille est originaire de Stiring-Wendel. Problème Jean-Jacques Aillagon a dû décliner à cause de son emploi du temps et En Marche avait décidé de ne pas mettre de candidat dans la 6e circonscription.

Finalement, chez nous, ce n'est pas mieux que chez les autres"

Face à la colère des militants, à l'inquiétude et à l'état d''esprit, "finalement chez nous ce n'est pas mieux que chez les Républicains ou au PS", Emmanuel Macron est intervenu en personne. "C'est remonté au plus haut niveau de l'Etat, entre le président et le premier ministre" raconte Béatrice Agamennone, responsable du collectif En Marche en Moselle qui n'a pas beaucoup dormi. "On a fait remonter la perception de terrain, on a des possibilité de gagner à Forbach puisque le score du FN là-bas à la présidentielle n'est pas très bon". Béatrice Agamennone explique qu'elle a reçu "une centaine d'appels de militants"

En Marche aura donc son candidat: Christophe Arend réinvesti en urgence dans la nuit. "J'ai le plaisir de vous annoncer ce matin que La République En Marche me confie l'investiture pour la représenter aux élections législatives à venir. Ma suppléante sera Anaïs Schaaf. Merci à tous ceux qui ont œuvré à porter Emmanuel Macron à la Présidence de la République." explique Christophe Arend sur sa page Facebook.

Christophe Arend, redonne le sourire aux militants de Forbach, mais aussi à ses patients. Le chirurgien dentiste est injoignable ce vendredi, il est "en intervention" !

VOIR AUSSI : Législatives à Forbach : le frontiste Florian Philippot encore peu visible sur le terrain