Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 13 blessés

Politique

En Marche ! se lance dans les municipales à Orléans

vendredi 12 octobre 2018 à 17:54 Par François Guéroult, France Bleu Orléans

La République en marche (LREM) se lance dans les municipales de 2020 à Orléans : un collectif de "marcheurs" travaille déjà à un projet qui sera "co-construit" avec les Orléanais lors d'opérations de porte-à-porte. Cela débouchera-t-il sur une liste ? Et avec qui ? Trop tôt pour le dire...

Le lancement officiel de la démarche "Orléans, c'est vous !" autour de Stéphanie Rist, Loïc Rousse, François Sarrazin et Caroline Janvier
Le lancement officiel de la démarche "Orléans, c'est vous !" autour de Stéphanie Rist, Loïc Rousse, François Sarrazin et Caroline Janvier © Radio France - François Guéroult

Orléans, France

"Orléans, c'est vous !" Voilà le slogan du mouvement En Marche ! pour les élections municipales de 2020. Un slogan, mais pas encore un projet... Car le projet reste à écrire avec les Orléanais, dans une démarche participative, une série de porte-à-porte débute d'ailleurs ce week-end, autour d'un questionnaire intitulé : "Dessine-moi ton maire !" Mais ce projet sera "ambitieux, progressiste", "à la fois un projet de vie et de ville", selon les formules de François Sarrazin, le référent d'En Marche ! dans le Loiret.

Le porte-à-porte, l'ADN du mouvement

A l'arrivée, y aura-t-il une liste En Marche à Orléans, avec quel leader, et avec quelles alliances ? C'est trop tôt pour répondre. Seule certitude : un collectif de militants macronistes orléanais est déjà à fond dans cette perspective. "En fait, cela fait déjà plusieurs mois qu'on travaille", explique Loïc Rousse, qui anime ce collectif autour d'une dizaine de personnes. Des thématiques sont d'ores et déjà apparues : l'urbanisation du territoire, la mobilité, l'accès aux soins, la politique environnementale... "Là, on arrive à l'étape où, effectivement, on va se diriger vers les Orléanais, pour comprendre leurs besoins et leur proposer, pour ceux qui le souhaitent, de nous rejoindre. Les rencontres en porte-à-porte sont vraiment dans l'ADN du mouvement." Interview à écouter ci-dessous :

"On va faire un projet pour Orléans" - Loïc Rousse

Pas d'ambition personnelle... "à ce stade"

Un processus auquel participent pleinement les 2 députées orléanaises LREM : Stéphanie Rist et Caroline Janvier. "Evidemment, on a toute notre place dans cette démarche, assure Caroline Janvier. Stéphanie et moi prendrons une large part aux débats sur un certain nombre de thématiques, il est important que nous nous impliquions sur la déclinaison locale du projet En Marche ! qui, pour le moment, est surtout visible sur le plan national. Il y a un très gros travail à faire sur le plan local." Pour autant, Caroline Janvier n'affiche pas, pour ce scrutin, d'ambitions personnelles, du moins "à ce stade" : "On n'est vraiment pas aujourd'hui sur la question ni des personnes ni de la liste, on travaille sur le projet, et ensuite on se posera la question de savoir qui peut l'incarner. Le projet, c'est aussi ce qui permet de définir qui est compatible, y compris sur nos valeurs : progressisme, co-construction, bienveillance..." Explications à retrouver en détail ici :

"Stéphanie Rist et moi prendrons une large part aux débats pour ces municipales" - Caroline Janvier

Le projet sera prêt au printemps 2019, le choix de la tête de liste sera soumis aux instances nationales du parti sans doute en juin. Viendra alors le temps des discussions pour d'éventuelles alliances... En attendant, une étape importante dans cette consultation des Orléanais aura lieu le samedi 17 novembre, avec un atelier participatif - un "hackaton" comme disent les informaticiens pour désigner une programmation collaborative.