Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En Mayenne, le nombre de bénéficiaires du RSA s'envole depuis le confinement

-
Par , France Bleu Mayenne

Le président du conseil départemental, à l'instar de plusieurs collègues d'autres départements, s'inquiète de la hausse du nombre de bénéficiaires du RSA en Mayenne. Il demande à nouveau un coup de pouce de l'État.

Olivier Richefou le président du conseil départemental de la Mayenne
Olivier Richefou le président du conseil départemental de la Mayenne © Radio France - Martin Cotta

Dans le Journal Du Dimanche, plusieurs président de conseils départementaux s'inquiètent de la hausse du nombre de bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active et donc de la hausse des dépenses des collectivités. D'après le JDD, entre avril et juin, le nombre de bénéficiaires du RSA a augmenté de 6,7%. La Mayenne n'échappe pas à cette triste réalité. 

L'augmentation pour notre département est même plus conséquente d'après Olivier Richefou, le président du conseil départemental. "Nous étions le troisième département de France à avoir le plus faible taux de RSA et comme en Mayenne, de nombreux emplois sont issus de la précarité ... Que ce soit des contrats courts ou des emplois liés à l'intérim ... Nous connaissons une augmentation proche des 15%" explique t-il. Il y a désormais un peu plus de 4.000 bénéficiaires contre 3.500 avant la crise du coronavirus. 

Plusieurs de ses collègues ont demandé en urgence un rendez-vous avec le Premier ministre Jean Castex. Les présidents des départements demandent un soutien significatif de l'État, mais Olivier Richefou ne se fait pas d'illusion. "Sur ce dossier l'État, et qu'importe les gouvernements successifs, a toujours été absent. Cela fait 15 ans que les sommes versées par l'État n'ont pas bougé. Ce sont les départements qui ajoutent, ajoutent et ajoutent en permanence" déplore t-il. d'ailleurs, au mois de novembre, le conseil départemental de la Mayenne votera une dotation supplémentaire pour faire face à cette forte augmentation du nombre de bénéficiaires du RSA.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess