Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

En meeting à Orléans, Bruno Le Maire veut "donner plus de force au président de la République sur la scène européenne"

-
Par , France Bleu Orléans

Bruno Le Maire était à Orléans ce lundi soir dans le cadre d'un meeting de soutien à la liste Renaissance pour les élections européennes du 26 mai. Le ministre des Finances explique que "voter pour cette liste, c'est donner plus de force au président de la République sur la scène européenne".

Bruno Le Maire, juste avant son meeting à Orléans le 6 mai 2019
Bruno Le Maire, juste avant son meeting à Orléans le 6 mai 2019 © Radio France - Antoine Denéchère

Orléans, France

Devant 120 militants réunis salle Eiffel à Orléans, Bruno Le Maire explique pourquoi il "prend le temps" sur son agenda de ministre des Finances pour venir soutenir la liste Renaissance : "je m'engage dans cette élection derrière Nathalie Loiseau, derrière le président de la République car en votant pour cette liste-là, on donne plus de poids et plus de force au président pour défendre nos intérêts sur la scène européenne"

"Regardez ce qu'on a fait sur les batteries électriques, l'initiative lancée avec mon homologue allemand ! On va avoir demain des batteries électriques européennes à mettre dans nos voitures : est-ce que ce n'est pas mieux que d'avoir des batteries chinoises ou européennes ? C'est l'Europe qui nous a permis ça !", demande Bruno Le Maire. Accueilli à Orléans lundi soir par les députés de la majorité Caroline Janvier, Stéphanie Rist, Richard Ramos et la référente En Marche dans le Loiret Jihan Chelly, le ministre n'a pas manque d'expliquer qu'il est venu à Orléans "parce que c'est la ville d'Olivier Carré [le maire]", un"ami", ex LR comme lui  et soutien de la liste Renaissance aux européennes.

Vous n'avez plus d'inflation aujourd'hui grâce à l'euro !" (Bruno Le Maire)

"Aujourd'hui vous n'avez plus d'inflation parce que vous avez une monnaie solide qui s'appelle l'euro. Comme ministre des finances, moi je veux défendre l'euro,  je ne veux pas que mes enfants demain puissent retrouver de l'inflation à 5, 6, 7 % qui vous appauvrit jour après jour par rapport à ce que vous gagnez !" lance Bruno Le Maire. "Donc c'est vrai que _je trouve important de prendre sur mon temps de ministre de l’économie et des finances pour m'engager dans cette campagne européenne_", poursuit Bruno Le Maire. Ce dernier, qui était en meeting en Gironde le week-end dernier, précise qu' "évidemment ce déplacement [à Orléans] est financé sur les fonds de la campagne et pas sur les fonds ministériels"

Bruno Le Maire veut que la liste Renaissance "arrive en tête"

Interrogé sur les sondages qui donnent la liste Renaissance au coude à coude avec celle du Rassemblement national, Bruno Le Maire explique que "c'est bien parce qu'on oit qu'aujourd'hui il y a une course entre le RN et LREM et que l'issue du scrutin est importante que je me suis investi dans cette campagne depuis quelques jours. Parce que moi je veux que la liste de la majorité présidentielle arrive en tête !" 

Bruno Le Maire en meeting à Orléans, salle Eiffel - Radio France
Bruno Le Maire en meeting à Orléans, salle Eiffel © Radio France - Antoine Denéchère
120 personnes ont assisté au meeting de Bruno  Le Maire - Radio France
120 personnes ont assisté au meeting de Bruno Le Maire © Radio France - Antoine DenéchèreDenéchère