Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Enfin, Sens va avoir un maire !

jeudi 29 août 2013 à 16:21 Par Thomas Lavaud, France Bleu Auxerre

Au programme du conseil municipal du vendredi 30 août, l'élection du remplaçant de Daniel Paris. Le maire (PRG) démissionnaire, fin juin, après une crise politique de plusieurs mois. Le nouveau maire gérera la ville jusqu'aux élections municipales de mars 2014. Trois membres de l'ancienne majorité se présentent à cette élection interne.

L'hôtel de ville de Sens
L'hôtel de ville de Sens © Radio France - Thomas Lavaud

Qui veut être maire de Sens ?

Francine Weecksteen . Sans étiquette. Ancienne adjointe à l'emploi, la formation et la solidarité. Ancienne adjointe au commerce. Fidèle de Daniel Paris jusqu'à la dernière heure.Michel Fourré . Sans étiquette. Membre de convergence sénonaise et citoyenne, le groupe de huit élus. Ils se sont mis en marge de la majorité pour protester contre le comportement et la politique de Daniel Paris.Marie-Noëlle Lehodey . Front de gauche. Adjointe à la politique de la ville. Elle se présente pour marquer sa différence  

Comment se déroulera le vote ?

Premier tour . Le candidat qui obtiendra la majorité absolue (la moitié des voix + une voix, soit 18 voix) sera élu. Si ce n'est pas le cas, on procèdera à un deuxième tour , suivant le même principe. Voir à un t roisième tour , à l'issu duquel le candidat élu sera celui qui aura le plus de voix. En cas d'égalité, l'ainé sera nommé maire. Les votes seront secrets.  

Qui va gagner ?

Cela semble très ouvert. Francine Weecksteen peut espérer quinze voix. Mais les reports potentiels semblent faibles. Michel Fourré peut compter sur neuf voix, celles de ses fidèles et de l'UDI, Claude Vivier. Reste à voir si le groupe apparenté "PS", composé de quatre dissidents de la majorité de la première heure, votera pour lui. Les élus de l'opposition UMP ont déjà annoncé qu'ils ne voterons pas.  

Comment en est-on arrivé là ?

Octobre 2012 . Huit adjoints de Daniel Paris créent le groupe "convergence sénonaise et citoyenne", tout en restant dans la majorité municipale. Ils veulent dénoncer la politique, mais aussi le comportement de Daniel Paris, qu'ils jugent "autoritaire".19 mars 2013 . Le maire est mis en minorité puisque les membres de "CSC" ne votent pas le budget de la ville proposé par Daniel Paris, lors du conseil municipal. L'enveloppe de 13 millions d'euros pour les investissements est, selon eux, "une folie dans le contexte actuel", qui conduirait fatalement à une hausse des impôts en 2014. Daniel Paris répond que les projets de rénovation du marché couvert, ou de réhabilitation de berges de l'Yonne, sont nécessaires pour renforcer l'attractivité de Sens. Et qu'ils peuvent être financés en partie, dès cette année, grâce à des subventions Lors du conseil municipal extraordinaire du dimanche 24 mars, "CSC" vote contre le budget, comme les élus des oppositions de droite et du centre.15 avril 2013 . La date butoir pour voter le budget est passée. Le maire Daniel Paris demande au Préfet de l'Yonne de s'en saisir. Un magistrat de la chambre régionale des comptes se rend à Sens. Le point de non retour entre Daniel Paris et "CSC" est atteint.26 juin 2013 . Lors du conseil municipal, "CSC" et les opposants de droite et du centre se retirent. Le nombre légal de conseillers pour siéger n'est pas atteint, et la séance est levée sans avoir eu lieu. "CSC" n'a pas apprécié une délibération proposant le vote de 3 millions d'euros d'investissement pour la rénovation du marché couvert, alors que le Préfet préconisait d'investir beaucoup moins. Pour Daniel Paris, le marché couvert est nécessaire pour faire "survivre" le commerce de centre-ville. Dans la soirée, "CSC" demande un conseil extraordinaire avec vote de la levée des délégations de Daniel Paris.30 juin 2013 . Lors d'un conseil municipal extraordinaire, Daniel Paris annonce qu'il démissionnera durant l'été. Son groupe a, de nouveau, été mis en minorité lors du vote des comptes administratifs de 2012. Il a été la cible d'une stratégie "UMPS", selon lui. 27 juillet 2013 . Un conseil municipal avec vote de la levée des délégations du maire démissionaire est organisé, à la hâte. Cette fois, ce sont les adjoints fidèles à Daniel Paris qui se retirent. Le quorum n'est pas atteint. Le conseil n'a pas lieu.16 août 2013 . Le Préfet de l'Yonne prend acte de la démission de Daniel Paris.