Politique

Les auteurs du livre sur François Hollande sont en Corrèze ce mercredi "pour expliquer "

Par Fabienne Joigneault, France Bleu Limousin mercredi 14 décembre 2016 à 9:32

"Ce n'est pas un condensé de petites phrases et les gens l'ont compris", explique Gérard Davet
"Ce n'est pas un condensé de petites phrases et les gens l'ont compris", explique Gérard Davet © Maxppp - Daniel Fouray

Gérard Davet et Fabrice Lhomme, les deux journalistes du Monde, qui ont publié "Un président ne devrait pas dire ça" vont le dédicacer à Tulle et à Brive ce mercredi après-midi. Ils veulent "expliquer les raisons du livre". Les ventes augmentent depuis le renoncement de François Hollande.

Ils ont mené des entretiens avec François Hollande durant tout son quinquennat et l'ont raconté dans un livre "Un président ne devrait pas dire ça", un ouvrage qui a sans doute fait plus d'effet que prévu. Gérard Davet et Fabrice Lhomme, journalistes au Monde, seront à Tulle et à Brive ce mercredi après-midi pour le dédicacer et rencontrer les lecteurs. Une démarche que Gérard Davet expliquait ce matin à 8h20 sur France Bleu Limousin. Il était l'invité d'Henrique Vieira-Campos.

Est-ce que vous vous attendez à un accueil particulier dans la ville de François Hollande ?

En tout cas, nous souhaitions vraiment venir pour expliquer les raisons de ce livre, et la démarche du président... et aussi le titre : "un président ne devrait pas dire ça", c'est entre guillemets, c'est François Hollande qui l'a dit. Ce titre résume aussi le problème qui a été le sien : se contraindre en permanence, alors que les Corréziens le savent, cet homme-là est chaleureux, sympathique, il sait communiquer dans le cercle privé, mais il n'a jamais su parler à son peuple. C'est ce qu'on a ressenti et qu'on veut expliquer.

Que vous disent les gens ? "Merci de l'avoir empêché" ? Ou bien y a-t-il des reproches ?

Il y a des reproches, et il y a aussi des gens, maintenant, deux mois après la sortie, des gens qui nous disent que notre démarche les a convaincu. Et aussi des gens qui nous disent qu'il y eu l'exploitation de petites phrases par une société médiatique qui va trop vite. Mais il y a quand même pas mal de gens qui vont plus loin. Car tout le livre, on est au coeur du pouvoir et on comprend comment on doit gérer la France quand on est un homme aussi complexe que François Hollande.

Depuis le renoncement de François Hollande, est-ce que les commentaires ont changé ?

Oui, il y a beaucoup de gens qui nous disent "vous avez empêché le président de se représenter". On ne se cache pas derrière notre petit doigt, c'est vrai que ça n'a pas facilité sa candidature, puisque d'aucuns, dans son camp en particulier, se sont empressés d'utiliser ce livre pour l'empêcher de se re-présenter. Mais ce livre-là, il est surtout un livre sur le pouvoir et il explique à quel point la société médiatique est dangereuse et à quel point François Hollande était seul au pouvoir, entouré de gens qui ne lui voulaient pas que du bien. Et aujourd'hui, je pense qu'il y a une vérité qui émerge du livre, qui est celle d'un homme que vous connaissez bien à Tulle et à Brive, et c'est pour ça qu'on est ravis de venir ici.

Est-ce que ce n'était pas le gros problème de François Hollande, d'être mal entouré ? C'est ce que nous ont dit certains de ses proches, ici, au lendemain de son renoncement.

Il était absolument mal entouré ! Pour une raison simple, c'est qu'il a tendance à penser qu'il a raison contre le monde entier, il nous le dit d'aillleurs, il a un gros complexe de supériorité. Il fait aussi trop confiance aux gens, il a tendance à voir le bien plutôt que le mal. Il ne s'est pas méfié de Cahuzac, de Kader Arif ou encore d'Aquilino Morelle ou de Macron.

Depuis le renoncement, est-ce que les ventes ont baissé ?

Non, elles ont augmenté, considérablement augmenté. C'est du au fait que ce livre n'est surtout pas un condensé de petites phrases. C'est avant tout une enquête sur la présidence d'une homme extrèmement intéressant qu'est François Hollande. C'est un énorme succès à vrai dire. Mais on ne se déplace pas pour ça, on se déplace pour expliquer. Les gens sont intelligents, ils veulent comprendre. Et ce livre permet notamment de comprendre pourquoi FH a renoncé.

Vous avez reparlé avec lui depuis la parution ?

Non, on aimerait bien. On va essayer de le recontacter. Mais il peut aussi concevoir une espèce d'amertume. Quoi qu'il en soit, on respectera à la fois cet homme et sa décision.

Gérard Davet et Fabrice Lhomme dédicacent leur ouvrage ce mercredi après-midi à l'Espace culture du centre Leclerc de Tulle à 14h30, et Cultura centre-ville de Brive à 18h. Interview à retrouver sur le site francebleu.fr.