Politique

Entre sportifs et politiques, la frontière est souvent mince

Par Sébastien Riglet, France Bleu Saint-Étienne Loire dimanche 9 février 2014 à 19:59

Hervé Revelli, ancien joueur de l'équipe de France de football (60-80), ici à France Bleu Saint-Étienne Loire. 09/09/13
Hervé Revelli, ancien joueur de l'équipe de France de football (60-80), ici à France Bleu Saint-Étienne Loire. 09/09/13 © Radio France - Yves Renaud

L'ancien président de l'Olympique de Marseille, Pape Diouf, a annoncé officiellement mardi sa candidature aux élections municipales dans la cité phocéenne. Certains sportifs s’intéressent à la politique, et puis, surtout, les politiques s'intéressent aux sportifs et surtout à l'image qu'ils colportent. La campagne pour les municipales de Saint-Étienne ne fait pas exception.

 A gauche, comme à droite, on lorgne du coté de l'AS Saint-Étienne.  La politique oppose certains sportifs, et notamment des sportifs de la même famille. La preuve avec les anciens verts Hervé et Patrick Revelli. Patrick est très proche du maire sortant PS Maurice Vincent, Hervé fait lui partie du comité de soutien de l'UMP Gaël Perdriau. Pour autant, les deux frères s'entendent bien à en croire Hervé.

L'ancien joueur de l'ASSE Hervé Revelli

L'ancien portier stéphanois Jeremy Janot est le president du comité de soutien de l'UMP Gael Perdriau. Les frères Revelli sont, comme on l'a dit précédemment, proches des candidats PS et UMP. Alors faut-il forcement une caution ASSE pour conquérir la mairie de St etienne ? Qu'en pensent les stephanois ? Le Reportage de Mathilde Montagnon

Le reportage de Mathilde Montagnon