Politique DOSSIER : Les élections législatives avec France Bleu Besançon

Eric Alauzet, le député le mieux élu de Franche-Comté

Par Laurine Benjebria et Véronique Narboux, France Bleu Besançon lundi 19 juin 2017 à 0:39

Eric Alauzet a été réélu député de la 2ème circonscription du Doubs
Eric Alauzet a été réélu député de la 2ème circonscription du Doubs © Radio France - David Malle

Avec près de 25 points d'écart, Eric Alauzet a été réélu député de la 2ème circonscription du Doubs. Une large victoire pour le député sortant qui avait perdu au cours de la campagne son investiture d'EELV et du Parti socialiste.

Le député sortant, Eric Alauzet conserve sa place à l'Assemblée nationale. Il a remporté la 2ème circonscription du Doubs avec 62,19% des voix. Une large victoire face au candidat Les Républicains Ludovic Fagaut, qui a recueilli 37,81% des voix ce dimanche.

Un député "Macron compatible"

Une victoire qu'il peut attribuer à sa réputation. Eric Alauzet a en effet capitalisé durant toute la campagne sur son image de député bosseur. Il a également pu compter sur l'absence de candidat de La République en Marche. Alors qu'il avait été élu en 2012 sous l'étiquette d'Europe-Ecologie-les-Verts, cette année, il a perdu son investiture d'EELV et du PS en pleine campagne. Eric Alauzet s'est dit "Macron compatible" et s'est revendiqué de la majorité présidentielle.

Une étiquette qu'a raillé son adversaire Ludovic Fagaut. Sur les panneaux électoraux, en-dessous des affiches pour le candidat LR, on pouvait lire "Le candidat de gauche n'est pas le candidat investi par E. Macron".

  - Radio France
© Radio France

Au micro de France Bleu Besançon, Eric Alauzet se réjouit des scores obtenus par La République en Marche. "J'espère, et ce que je sens dans cette nouvelle gouvernance nationale, c'est plus de bienveillance, d'écoute et pas d'opposition systématique".

"Poursuivre les grands chantiers"

Maintenant réélu, Eric Alauzet souhaite poursuivre sur les grands chantiers de son ancien mandat : "la lutte contre l'évasion fiscale, la transition écologique de l'économie". Concernant les commissions, s'il a encore un peu de temps pour se décider, le député sortant a déjà plein d'idées. Il souhaite continuer dans la commission des finances, "dans laquelle on traite des questions de la fiscalité écologique"', dans la commission sociale ainsi que dans la commission économique.

Eric Alauzet, au micro de France Bleu Besançon