Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Eric Correia : "cette fatwa lancée par Marie-Françoise Fournier contre moi est intolérable"

-
Par , France Bleu Creuse

Le Président du Grand Guéret a organisé une conférence de presse ce vendredi après-midi pour se défendre des attaques récemment portées par Marie-Françoise Fournier à son encontre. La maire de Guéret assure n'avoir plus confiance en la gestion d'Eric Correia.

Eric Correia et 12 élus du Grand Guéret
Eric Correia et 12 élus du Grand Guéret © Radio France - Benjamin Billot

Eric Correia a préféré la jouer collectif. Mis en cause à plusieurs reprises récemment par la maire de Guéret sur sa gestion de l'agglo, le Président du Grand Guéret s'est entouré de douze élus communautaires pour livrer sa réponse lors d'une conférence de presse organisé ce vendredi 26 mars. Marie-Françoise Fournier a récemment expliqué qu'elle ne faisait plus confiance à Eric Correia et qu'elle souhaitait qu'un vote à bulletin secret soit organisé mercredi 31 mars pour que les élus se prononcent sur la confiance qu'ils accordent ou non au Président de l'agglo. 

Au cœur de cette méfiance, la volonté d'Eric Correia d'augmenter de 3 ou 4 points la fiscalité de l'agglo sur le prochain budget. Mais également le flou qui perdure encore autour de l'existence d'un déficit de 3.6 millions d'euros dans ce budget. Eric Correia a refusé à plusieurs reprises de s'expliquer sur les finances de la collectivité lors de cette conférence de presse en renvoyant au débat d'orientation budgétaire qui aura lieu le 31 mars. Tout au plus a-t-il précisé qu'il n'avait jamais nié les difficultés financières du Grand Guéret, liées affirme-t-il au potentiel fiscal "très faible" de l'agglo. 

Il s'est montré en revanche particulièrement remonté contre Marie-Françoise Fournier : "ça fait 25 ans maintenant que j'ai un engagement politique, je n'ai jamais vu une violence pareille. Jamais. J'ai pris un petit peu de temps pour répondre à la presse parce qu'il faut encaisser une telle violence". 

Le président de l'agglo demande donc "du respect, de la dignité", de la part de ses opposants politiques : "cette fatwa lancée par Marie-Françoise Fournier est intolérable. Nous sommes dans une démocratie. Il faut qu'elle respecte les institutions françaises"

Eric Correia était donc soutenu pendant cette conférence par douze élus communautaires du Grand Guéret, des maires ruraux indignés par certains propos de la maire de Guéret. "La voix de Mme Fournier vaut-elle plus que la mienne ?" a-t-on entendu à plusieurs reprises, une référence au fait que Marie-Françoise Fournier ait déploré que ce ne soit pas un élu de la plus grande ville de l'agglo qui en ait la Présidence. 

Le vote de confiance demandé par Marie-Françoise Fournier lors du prochain Conseil communautaire n'aura à priori pas lieu, rien dans le code des collectivités territoriales ne prévoyant une telle procédure selon Eric Correia. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess