Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Eric Dupond-Moretti, 10e membre du gouvernement Castex à se rendre dans le Loiret en... 10 semaines !

-
Par , France Bleu Orléans

Eric Dupond-Moretti est attendu au tribunal de commerce d'Orléans ce jeudi après-midi. Le ministre de la Justice est ainsi le 10e membre du gouvernement Castex à se rendre dans le Loiret, qui vit désormais au rythme d'une visite ministérielle par semaine : un record.

Eric Dupond-Moretti, lors d'un déplacement ministériel à Douai (Nord) le 27 août dernier
Eric Dupond-Moretti, lors d'un déplacement ministériel à Douai (Nord) le 27 août dernier © Radio France - FRANCOIS CORTADE

Le ministre de la Justice est en déplacement à Orléans ce jeudi après-midi. Eric Dupond-Moretti ira au tribunal de commerce pour une visite consacrée à la prévention des faillites pour les entreprises en difficulté. Il est ainsi le dixième membre du gouvernement Castex à se rendre dans le Loiret, et ce en l'espace de seulement deux mois et demi ! Le Loiret a toujours été un lieu privilégié pour les visites ministérielles, mais là, on atteint de véritables records.

Un quart du gouvernement s'est déjà rendu dans le Loiret

Cela fait 10 semaines que Jean Castex a formé son gouvernement (seulement sept semaines si l'on inclut les secrétaires d'Etat). Et ce laps de temps aura donc suffi pour que le Loiret voie défiler 10 membres du gouvernement, à l'occasion de neuf déplacements ministériels : Elisabeth Moréno (17 juillet à Orléans), Jean-Michel Blanquer (31 juillet à Combreux), Clément Beaune (21 août à Jargeau, Châteauneuf-sur-Loire et Sully), Barbara Pompili (25 août à Olivet), Amélie de Montchalin (27 août à Beaune-la-Rolande et Orléans), Laurent Pietraszewski (1er septembre à Olivet et St Denis-en-Val), Julien Denormandie (2 septembre à Amilly), Brigitte Bourguignon et Gabriel Attal (3 septembre à Saran) et enfin Eric Dupond-Moretti (10 septembre à Orléans). Un quart du gouvernement s'est donc déjà rendu dans le Loiret (10 membres sur 42) !

En moyenne, avec le gouvernement Castex, le Loiret a droit à une visite ministérielle par semaine. A titre de comparaison, c'était environ une par mois sous le gouvernement d'Edouard Philippe... La proximité avec Paris a toujours fait du Loiret un terrain idéal pour ce genre de déplacement - faire du provincial sans que cela prenne trop de temps - mais l'accélération du rythme correspond bien à la consigne donnée par Jean Castex à ses ministres dès le 11 juillet : "aller sur le terrain pour entendre les demandes des Français, des entreprises et des élus locaux", le Premier ministre lui-même se présentant comme "issu des territoires".

Des visites qui passent parfois inaperçues

Cette stratégie a toutefois ses limites. La saturation de l'espace médiatique (le Loiret n'étant bien sûr qu'un exemple) nuit parfois à la communication. Ainsi, le 2 septembre, les annonces du ministre de l'Agriculture Julien Denormandie à Amilly sur les abattoirs (un plan d'aide à la rénovation doté de plus de 100 millions d'euros) sont passées inaperçues, faute de relais de l'AFP (Agence France Presse), et il a dû les réitérer cette semaine. Sans oublier les conséquences pour les forces de l'ordre : au moins une vingtaine de policiers ou de gendarmes sont mobilisés à chaque déplacement ministériel...

Choix de la station

À venir dansDanssecondess