Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mort de Jacques Chirac

Éric Piolle, maire EELV de Grenoble : Jacques Chirac a marqué la place de la France sur la scène internationale

-
Par , France Bleu Isère

Pour Eric Piolle, le maire écologiste de Grenoble, il faut honorer Jacques Chirac disparu jeudi à l'âge de 86 ans, parce que c'est un chef d'Etat qui a su imposer la France sur la scène internationale.

Eric Piolle a salué la stature internationale de Jacques Chirac au micro de France Bleu Isère
Eric Piolle a salué la stature internationale de Jacques Chirac au micro de France Bleu Isère © Radio France - Benjamin Bourgine

Eric Piolle a rendu hommage à Jacques Chirac au micro de France Bleu Isère ce vendredi au lendement du décès de l'ancien président de la République à l'âge de 86 ans, "Chacun garde sa lucidité sur l'homme politique et chacun a sa propre idée sur l'homme, mais il y a des moments   de la vie de Jacques Chirac qui ont marqué l'histoire de la France : la reconnaissance de la responsabilité du gouvernement de Vichy dans  la déportation et la Shoah en 1995, le discours à l'ONU sur "la maison qui brûle" en 2003 et l'opposition à la deuxième guerre en Irak en 2003 ont marqué sur la scène internationale la place de la France". 

Quand on l'interroge sur la reprise des essais nucléaires à Mururoa  en 1995 juste après l'élection de Jacques Chirac à la présidence de la République, Eric Piolle reconnaît que ce n'est pas très "écolo" mais que l'heure n'est pas aux jugements sur ses actes politiques. "C'est pour cela que je dis que chacun doit garder sa lucidité, mais un homme d'Etat disparaît, c'est le quatrième président sur les 8 de la cinquième République, il est naturel et logique de lui rendre hommage". 

Eric Piolle interrogé par Lionel Cariou

Éric Piolle veut donner le nom de Jacques Chirac a un lieu symbolique de Grenoble, volonté qu'il va soumettre au Conseil Municipal et à la commission d'attribution des noms de rues de Grenoble.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess