Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Élection présidentielle 2022

Le maire écologiste de Grenoble Éric Piolle se lance dans la course à la présidentielle

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Isère, France Bleu

Le maire de Grenoble, Éric Piolle, annonce sur France Bleu Isère qu'il se lance dans la course à la présidentielle, via la primaire des écologistes prévue à la rentrée.

Eric Piolle, maire EELV de Grenoble
Eric Piolle, maire EELV de Grenoble © Radio France - Denis Souilla

Le maire de Grenoble, Éric Piolle, est candidat à la primaire d'Europe-Écologie Les Verts. Elle aura lieu en septembre prochain et désignera le candidat ou la candidate écologiste à la présidentielle de l'an prochain.  

"Les élections départementales et régionales sont derrière nous, les écologistes ont montré qu'ils avaient la capacité de fédérer derrière eux" se félicite le maire de Grenoble. 

"Les écologistes ont montré qu'ils avaient la capacité de fédérer derrière eux" - Éric Piolle

"Une nouvelle page pour moi" - Éric Piolle

"S'ouvre une nouvelle page pour moi, qui va nous lancer collectivement, parce que là aussi c'est un collectif, qui va nous lancer vers la primaire des écologistes en septembre." Éric Piolle promet de "continuer de sillonner la France pour écouter, partager et rencontrer". 

Il se fixe trois axes pour construire son projet : "L'économie c'est mon ADN, j'ai travaillé vingt ans dans l'industrie, les quartiers populaires et les milieux ruraux, l'alimentation, le logement les questions du vécu", précise celui qui promet aussi "d'aller à la rencontre des Français qui ne partent pas en vacances cet été." 

Une union de la gauche... derrière les écologistes ?

Quand on lui demande quels présidents l'ont le plus marqué en France, il cite volontiers François Mitterrand. "J'étais petit, mais tout d'un coup, on avait l'impression qu'un monde s'ouvrait à un monde de liberté qui s'ouvrait. Et même petit, je le sentais. C'est cette ambiance de liberté, de joie et d'émancipation sociale" raconte Éric Piolle. Mitterrand, artisan, aussi de l'union de la gauche... Une idée impossible aujourd'hui ? "Ce n'est pas si complexe que ça" répond-t-il. "On l'a montré lors des dernières élections, nous avons su fédérer et parfois dès le premier tour. Parfois au second. Ce qui est intéressant, c'est que ce qui a été montré là, c'est que ça se fédère derrière les écologistes" continue celui qui espère reproduire, au niveau national, l'union qui avait permis son élection comme maire, à Grenoble, en 2014.

Mais avant de songer à rassembler la gauche derrière lui pour la présidentielle de 2022, Éric Piolle assure avancer "avec méthode" et travailler d'abord à la première étape "la primaire des écologistes", celle de son parti EELV. Les noms de Yannick Jadot ou encore de Delphine Batho circulent comme autres candidats potentiels. De son côté, Sandrine Rousseau s'est déjà déclarée depuis quelques semaines.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess