Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

"Esprit Bordeaux" lance la campagne d'Alain Juppé pour les municipales de 2020

mercredi 13 juin 2018 à 23:33 Par Pierre-Marie Gros, France Bleu Gironde

La campagne en faveur d'Alain Juppé pour les élections municipales est ouverte, avec le lancement ce jeudi soir d'"Esprit Bordeaux", une association qui milite pour une nouvelle candidature du maire sortant. L'intéressé ne devrait pas annoncer sa décision avant la fin 2019

Les fondateurs d'Esprit Bordeaux à la tribune pour cette soirée de lancement
Les fondateurs d'Esprit Bordeaux à la tribune pour cette soirée de lancement © Radio France - Pierre-Marie Gros

Bordeaux, France

Un meeting de soutien à Alain Juppé, sans Alain Juppé : 300 personnes se sont retrouvées  jeudi soir, salle Capitulaire, cour Mably, à Bordeaux, pour la soirée de  lancement d'Esprit Bordeaux. Cette association, créée par une dizaine d'adjoints et de proches du maire de Bordeaux, a pour but de "soutenir, amplifier et poursuivre l'action d'Alain Juppé au service des bordelaises et des bordelais". Voilà pour la dénomination officielle. Elle vise tout simplement à encourager une candidature du maire de Bordeaux aux élections municipales de 2020. 

Esprit Bordeaux, car c'est cet esprit là que nous voulons porter et  faire perdurer, un esprit de modération, de détermination et de proximité, au delà de nos formations politiques d'origine. — Géraldine Amouroux, conseillère départementale, l'un des 11 membres fondateurs de l'association. 

Dans l'assistance, se trouvait une grande partie de la majorité municipale. Tour à tour, Ludovic Martinez, directeur de cabinet d'Alain Juppé  à la mairie, et président de l'association, et plusieurs adjoints, comme Fabien Robert, Nicolas Florian, Jean-Louis David ou Anne Walryck, ont pris la parole pour expliquer le rôle d'Esprit Bordeaux, "ouvert à tous, sauf les extrêmes", et mobiliser les participants, pour qu'ils défendent le bilan depuis 1995 et bâtissent collectivement un projet pour la prochaine mandature. 

On veut créer avec ce rassemblement les conditions pour qu'il soit bien élu, s'il veut être candidat. On ne veut pas que la ville ne tombe dans de mauvaises mains. — Ludovic Martinez, président d'Esprit Bordeaux. 

"On ne veut pas que Bordeaux tombe dans de mauvaise mains" Ludovic Martinez, président d'Esprit Bordeaux

L'âge du capitaine ? "Pas un problème"

Alain Juppé n'a pas encore dit s'il était partant pour un cinquième mandat à la tête de la ville,  il ne le fera pas avant 18 mois. Mais il est, aux dires de ce qui se sont succédé à la tribune, "le candidat le plus sérieux, celui qui a métamorphosé la ville. Sauf que s'il est à nouveau élu maire, il aura 81 ans à la fin de ce nouveau mandat, en 2026. L'âge qu'avait Jacques Chaban-Delmas lorsqu'il a laissé la mairie de Bordeaux. On avait alors parlé du "mandat de trop". Mais Ludovic Martinez ne veut pas se lancer dans ce genre de comparaisons. " Chaban a fait un mandat de trop, parce qu'il était physiquement diminué, ce qui n'est absolument le cas d'Alain Juppé, lui, il est en pleine forme ! Et puis le projet, le dynamisme ne dépend pas de l'âge. Il y a des jeunes de 30  ans qui n'ont aucune énergie, et d'autres de 80 ans qui ont une énergie fantastique."

Un public tout acquis à l'idée d'un cinquième mandat d'Alain Juppé

La soirée a  aussi permis d'engranger des adhésions à l'association, des bulletins étaient disponible à l'entrée. Chacun est reparti avec des plaquettes à distribuer sur le bilan à mi-mandat du maire sortant. Le prochain rendez-vous pour Esprit Bordeaux a été fixé en septembre, pour les "contributions" des adhérents. Une vaste consultation qui permettra à chacun de définir ses souhaits et ses priorités pour Bordeaux.