Politique

Et si Meylan, La Tronche et Corenc se mariaient ?

Par Nicolas Crozel, France Bleu Isère mardi 17 janvier 2017 à 9:08

Le maire de Meylan propose à ses voisins de Corenc et de la Tronche d'étudier la possibilité "d'épousailles".
Le maire de Meylan propose à ses voisins de Corenc et de la Tronche d'étudier la possibilité "d'épousailles". © Maxppp -

La fusion des communes est à la mode ! Lors de ses vœux, le maire de Meylan, en Isère, a déclaré sa flamme aux communes voisines : La Tronche et Corenc. Damien Guiguet s'explique dans le "coup de fil de l'actu" sur France Bleu Isère.

C'est bien connu"l'union fait la force !" Voilà pourquoi il y a cinquante ans Bourgoin et Jallieu se sont mariés pour créer la nouvelle commune de Bourgoin-Jallieu. Plus récemment, Ecloses-Badinieres, Autrans-Méaudre en Vercors ou encore les Abrets en Dauphiné sont nées de fusion de communes. Le phénomène n'avait pas encore gagné la métropole grenobloise mais les choses pourraient bien changer rapidement.

Avancer ensemble allègrement au lieu d'avancer seul péniblement"

Lors de ses voeux, le maire de Meylan, Damien Guiguet, a proposé à ses voisins de Corenc et de la Tronche d'étudier la possibilité "d'épousailles". Une fusion, c'est la possibilité de faire des économies, de rationaliser les coûts, mais aussi de garantir aux habitants une meilleure qualité des services publics selon Damien Guiguet qui envisage une fusion à l'horizon 2018. "Pourquoi se priver de la possibilité d'avancer ensemble allègrement ? Alors que nous avançons seul péniblement" se demande l'élu de Meylan. "Le but c'est de trouver le moyen de faire vivre l'espace public au mieux pour des habitants qui ont l'habitude de vivre dans le même bassin de vie" argumente encore Damien Guiget. Il assure par ailleurs avoir reçu un accueil plutôt favorable de ses homologue de Corenc et La Tronche, au delà des divergences de sensibilités politiques.

Damien Guiget le maire de Meylan

Mariage en vue entre Meylan, Corenc et la Tronche - Radio France
Mariage en vue entre Meylan, Corenc et la Tronche © Radio France - Virginie Salanson