Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

"Et si tout s'était passé autrement" : le Bordelais Vincent Feltesse raconte ses trois ans avec François Hollande

dimanche 5 novembre 2017 à 15:06 Par Thomas Coignac, France Bleu Gironde

Ancien président de la Communauté urbaine de Bordeaux, député de la Gironde, et maire de Blanquefort, Vincent Feltesse a été, entre mai 2014 et janvier 2017, conseiller de François Hollande à l'Elysée. Il raconte dans un livre à paraître ce jeudi ses trois années dans le cercle intime du Président.

François Hollande avait envisagé de nommer Alain Juppé au miinistère des affaires étrangères. Vincent Feltesse lui a "fait part de [son] doute".
François Hollande avait envisagé de nommer Alain Juppé au miinistère des affaires étrangères. Vincent Feltesse lui a "fait part de [son] doute". © Maxppp - Maxppp

Bordeaux, France

Les attentats de Charlie Hebdo, et du 13 novembre 2015, les députés frondeurs du PS, le départ d'Emmanuel Macron, le renoncement de François Hollande... Tous ces événements, Vincent Feltesse les a vécus, au cœur du palais de l'Elysée. Nommé en mai 2014 alors qu'il "n'avait pas rechargé son téléphone depuis 3-4 jours", après sa lourde défaite aux municipales de Bordeaux, il raconte dans les 432 pages de sa "Chronique secrète de l'Elysée sous François Hollande", les anecdotes du palais.

Membre de ce qu'il nomme les "sept samouraï", la garde rapprochée du président, avec à l'époque Emmanuel Macron comme secrétaire général de l'Elysée, il n'a que rarement, pourtant, vu François Hollande se livrer : "J'ai probablement été l’une des cinq, six personnes à le voir le plus, écrit Vincent Feltesse. Et durant toute cette période je l’ai très peu vu baisser la garde.Se livrer. Je refais régulièrement l’exercice. Les doigts d’une main suffisent."

Emmanuel Macron suivi, choyé, soutenu, défendu contre les critiques [...] par le chef de l’État."

On découvre aussi l'ascension d'Emmanuel Macron, de la première rencontre avec cette homme "assez petit. Blond. Le regard bleu. Et surtout, je crois, des chaussures qui me parurent jaunes" à son "inexorable ascension par la présidence", en passant par son entrée au ministère de l'Economie "alors qu'il est en vacances au Touquet", et du fait qu'il soit, pendant les turbulences de la loi Macron "suivi, choyé, soutenu, défendu contre les critiques [...] par le chef de l’État."

400 pages qui permettent d’accéder de manière inhabituelle au centre de commandement. Où Vincent Feltesse reste loyal à François Hollande, qu'il a revu encore le jour de l'élection, alors qu'il n'était plus à l'Elysée.

Vincent Feltesse a longtemps soufflé à l'oreille de François Hollande, qu'il connaît depuis 2000. - Maxppp
Vincent Feltesse a longtemps soufflé à l'oreille de François Hollande, qu'il connaît depuis 2000. © Maxppp - Maxppp

Et si tout s'était passé autrement, Chronique secrète de l'Elysée sous François Hollande, éditions Plon, 432 pages, 19,90 €. Sortie le 9 novembre.