Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Emmanuel Macron à la rencontre du monde économique corse à Bonifacio

-
Par , France Bleu RCFM

Après avoir exposé ce jeudi matin à Ajaccio, en Corse du Sud sa « revue de projets » pour la Corse, Emmanuel Macron, le Président de la République s’est rendu à Bonifacio pour y rencontrer les socio-professionnels du tourisme. Un secteur en attente de réponse face à la crise sanitaire

Emmanuel Macron à Bonifacio
Emmanuel Macron à Bonifacio © Maxppp - IAN LANGSDON / POOL

Comme le veut le protocole, c’est Jean-Charles Orsucci, le maire de Bonifacio (Corse du Sud) et soutien du Président de la République sur l’île qui a accueilli Emmanuel Macron. 

Après une déambulation dans les rues de la commune touristique du sud de la Corse, c’est avec les élus insulaires que le Président de la République est allé à la rencontre des socio-professionnels du tourisme.  « Vous représentez de manière directe, 30% du PIB de la Corse, en fait beaucoup plus, car vous tirez énormément d’activités dernière vous. Construction, transports, agro-alimentaire. Nous l’avons vu au printemps, quand le tourisme est à l’arrêt, ces autres filières sont au ralenti ».

Emmanuel Macron est revenu sur les mesures qui ont été prises au début de la crise sanitaire et notamment l’investissement d’«1,4 milliard d’euros sur la Corse avec le dispositif du chômage partiel et les prêts garantis par l’Etat ».

Objectif : rassurer sur la gestion de l’après saison

Après la saison estivale, c’est l’arrière-saison qui s’apprête à débuter sur l’île dans un contexte de crise sanitaire.  « Le fait que le virus circule à grande vitesse va avoir un impact sur les prochaines semaines. Je ne pense  pas qu’on aura un été indien et un automne qui soit à la hauteur comme on pouvait l’espérer il y a quelques semaines  » a déclaré Emmanuel Macron face aux professionnels du tourisme. 

Le président de la République annonce, « remettre en place, les même dispositifs qui ont montré leur efficacité, les adapter pour les améliorer, y compris pour des secteurs qui sont contigus au votre pour éviter que tout tombe». «Accompagner l’ensemble des acteurs du secteur, au-delà du chômage partiel, sur les prêts garantis par l'Etat, les PGE,  et regarder s'il ne faut pas décaler les échéances et faire du cas par cas », faire en sorte que « personne ne tombe à cause du Covid ». 

"Une très bonne nouvelle" pour Marie-Antoinette Maupertuis, la présidente de l'Agence du tourisme de la Corse: "Après il y a une prise en compte de la spécificité Corse, le tourisme représente 30% du PIB, c'est une île qui a été coupée du reste du monde pendant trois mois. Un tissus productif fait de très petites entreprises qui ont été très secouées par la crise. Ils [le gouvernement] ont pris en compte cette spécificité. Nous aurons 7 ou 8 mesures qui permettront de sauvegarder le tissu productif dans un premier temps. Ensuite, il y aura le temps de la relance avec une transition du tourisme corse."

Préparer l’étape d’après

« Il faut préparer la relance » a insisté le Président de la République devant les socio-professionnels. « La modernisation des infrastructures, la digitalisation et un tourisme durable et culturel ». Deux atouts dont dispose la Corse pour Emmanuel Macron arguant qu’il s’agit « d’une chance de l’île, il faut la valoriser. Il faut dès maintenant savoir porter les investissements parce qu’on s’engagera sur de l’argent public. Il faut bâtir des projets concrets ».

Choix de la station

À venir dansDanssecondess