Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

"Être à l'écoute des gens" : le conseil de René Drouin, maire de Moyeuvre-Grande, à celui qui lui succédera

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

René Drouin, maire de Moyeuvre-Grande, a décidé de ne pas se représenter après 37 ans à la tête de la ville. Avec France Bleu Lorraine, il revient sur son parcours, ses meilleurs souvenirs, ses regrets, et sa vision de l'avenir.

René Drouin, maire de Moyeuvre-Grande
René Drouin, maire de Moyeuvre-Grande © Maxppp - Alexandre Marchi

Moyeuvre-Grande, France

Il quitte la vie politique après 37 ans de mandat, et une quarantaine d'années de carrière. Le maire de Moyeuvre-Grande a aussi été député, conseiller régional, conseiller général, vice président de communauté de commune. Alors forcément, un départ n'est pas une décision facile à prendre : "quand vous avez la politique chevillée au corps, lorsque vous croyez à la mission que vous exercez, il est certain que c'est compliqué." Mais "le temps a passé", tout simplement.

Les années 80 et la bataille pour la sidérurgie lorraine

Petit-fils de mineur, fils de sidérurgiste, René Drouin a beaucoup oeuvré pour l'industrie lorraine. "C'est une bataille que j'ai commencée lorsque j'ai été élu député en 1981, se souvient-il. Cela a été d'abord, avec François Mitterrand et Pierre Mauroy, la nationalisation de la sidérurgie pour éviter qu'elle ne disparaisse.

Des regrets

Puis viennent les années 90 et les désillusions - la dernière mine de fer ferme à Moyeuvre-Grande en 1993. "Le problème de la sidérurgie, c'est un problème de rentabilité et d'efficacité (...) cela ne pouvait pas durer éternellement." Mais il se félicite tout de même du développement de l'industrie automobile, à Trémery et Borny avec PSA et à Batilly avec la Sovab.

Savoir et vouloir s'occuper des gens, avoir cette idée de la solidarité, cela doit guider les pas d'un maire."

René Drouin est un homme politique de gauche. Pour l'anecdote, il a depuis des décennies un portrait de Jean Jaurès affiché dans son bureau : "c'est Pierre Mauroy qui me l'avait offert, lors d'une visite à Moyeuvre. C'est une filiation. On ne peut pas faire de politique sans des marqueurs. C'est une manière d'avancer, d'analyser les problèmes, les sujets. L'humanisme, le socialisme, savoir et vouloir s'occuper des gens, avoir cette idée de la solidarité, cela doit guider les pas d'un maire."

On ne devient maire pour inscrire un nom sur une carte de visite."

Il ne veut pas être "donneur de leçon", mais il a un conseil pour son successeur, quel qu'il soit : "on ne devient maire pour inscrire un nom sur une carte de visite. Un maire doit être à l'écoute des gens. Il ne doit pas compter son temps, être en permanence disponible." René Drouin évoque aussi "le vote protestataire que l'on voit à l'extrême-gauche et à l'extrême droite" qui selon lui "n'apporte pas de solution". Un maire doit donc "se battre contre le courant populiste qui se développe : on ne peut pas régler les problèmes par des solutions ponctuelles.

René Drouin, invité de France Bleu Lorraine

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu