Politique

Etudiants à Lille : ils y vivent mais n’y votent pas

France Bleu Nord samedi 8 mars 2014 à 9:00

Les étudiants lillois

Les étudiants lillois se sentent-ils concernés par la vie politique locale ? La plupart d'entre eux sont originaires d'une autre région. Alors où votent ils ? A deux semaines du premier tour des municipales, François Geffrier et Aude Villiers-Moriamé, deux étudiants en journalisme de l'ESJ Lille, sont allés à leur rencontre.

Comme chaque samedi pendant la campagne électorale des municipales, les étudiants en journalisme à l'ESJ de Lille nous emmènent à la rencontre des jeunes de la région.

Avec ses facultés et ses écoles de commerce et d’ingénieurs, Lille compte plus de 100 000 étudiants. Ils viennent de toute la France. Certains établissements, comme l’IESEG, sont même constitués à 91 % d’étudiants venant d’autres régions que le Nord-Pas-de-Calais.

L’origine des étudiants de Lille

Create InfographicsA Sciences po Lille, les trois quarts des étudiants ne viennent pas de la région. Selon Pierre Mathiot, directeur de cet établissement, les jeunes qui viennent étudier à Lille sont « en transit ». Ils n’y restent que quelques années le temps d’obtenir leur diplôme. Pas assez pour se sentir concernés par la vie politique locale.

 

Les facultés ne mettent rien en place pour inciter les jeunes à s’inscrire sur les listes électorales de leur ville d’études. Alors certains étudiants tentent de mobiliser autour d’eux conférences, concours d’affiches, création de sites internet, sensibilisation en lycée. C’est le cas de Nicolas Pavlović, étudiant à La Catho et fondateur du site [Youropean]( http://www.youropean.org/). Son but, inciter les jeunes Lillois à voter, même si lui s’intéresse plus aux élections européennes que municipales.

Enrobé ESJ Municipales