Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Euro 2016 à Saint-Étienne

EURO 2016 : faut-il supprimer les Fan Zones à cause des menaces terroristes ?

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Les menaces terroristes pourraient bien avoir des conséquences sur l'EURO 2016 qui se déroulera dans 10 villes francaises dont Saint-Étienne, du 10 juin au 10 juillet. Et précisément sur les Fan Zones. Une réunion interministérielle a lieu ce mardi Place Beauvau.

Les supporters, petits et grands, auront-ils le droit à des Fan Zones ?
Les supporters, petits et grands, auront-ils le droit à des Fan Zones ? © Maxppp

Les Fan Zones, des lieux difficilement sécurisables ? Des doutes très forts sont en tout cas émis par de nombreux responsables politiques depuis les attentats de Paris. Doivent-elles être maintenues, annulées, ou réorganisés ? C'est le sujet d'une réunion ce mardi autour du Ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, en présence du Ministre des Sports Patrick Kanner, du secrétaire d'Etat aux Sports Thierry Braillard, des dirigeants du comité d'organisation, de la FFF et d'Alain Juppé.

Quelles conséquences économiques à Saint-Étienne si on supprimait la Fan Zone  ?

L'UEFA avait précisément chiffré le succès espéré de la Fan Zone stéphanoise installée Plaine Achille, à 15 minutes à pied du Chaudron. 78 000 spectateurs y étaient attendues pour 11 millions d'euros de retombées économiques. Mais finalement, même si ces zones organisées de rassemblement sont supprimées, rien n’empêchera le public d'envahir en ordre dispersé les bars et restaurants de la ville pour suivre les matches. Ce serait donc une aubaine pour les commerçants du centre ville qui craignent de voir la poule aux œufs d'or leur passer sous le nez. En bref, les retombées économiques seraient moins importantes que prévues, mais malgré tout non négligeable.

Autre conséquence, pour la collectivité. C'est aux villes hôtes de régler la facture de la sécurité autour des Fan Zones. Si elles sont supprimées c'est un chèque en moins à signer. Sauf si les municipalités se sont déjà engagés par contrat avec une société de sécurité. L'annulation de ce contrat ne serait forcément pas gratuite.

Une Fan Zone démontée
Une Fan Zone démontée © Maxppp
Choix de la station

À venir dansDanssecondess