Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Européennes 2019 - Laurent Wauquiez en meeting à Limoges : "Nous voulons refonder l'Europe"

-
Par , France Bleu Limousin

Laurent Wauquiez était à Limoges ce jeudi, pour animer une réunion publique dans le cadre de la campagne pour les Elections Européennes. Le Président des Républicains a défendu un programme de refondation de l'Europe, devant environ 400 militants et sympathisants réunis au pavillon Buxerolles.

Laurent Wauquiez, Président des Républicains en meeting ce jeudi soir à Limoges
Laurent Wauquiez, Président des Républicains en meeting ce jeudi soir à Limoges © Radio France - Alain Ginestet

Limoges, France

Laurent Wauquiez était à Limoges ce jeudi soir, pour animer une réunion publique dans le cadre de la campagne pour les Elections Européennes. Le Président des Républicains a vigoureusement défendu un programme de refondation de l'Europe, devant environ 400 militants et sympathisants réunis au pavillon Buxerolles.

Lors de la campagne pour les élections municipales de 2014, "personne de notre famille politique ne voulait venir à Limoges aider Emile-Roger Lombertie, puisque nous n'y avions jamais gagné depuis que Limoges existe. Moi, j'étais venu trois fois" a d'emblée déclaré Laurent Wauquiez, qui voit dans la performance de la droite aux municipales à Limoges en 2014 un bon présage à ce que la liste LR doit créer aux Européennes 2019 : une surprise.

Le chef de file des Républicains, qui a avoué un "lien affectif avec Limoges", sait bien que la liste emmenée par François-Xavier Bellamy, et sur laquelle figure l'élu limougeaud Guillaume Guérin, n'est pas forcément favorite pour ce scrutin. Mais "les sondages sont en train de changer, nous sommes la seule liste à faire bouger les choses" a estimé Laurent Wauquiez, qui a résumé le programme qu'il soutient en trois mots : refonder l'Europe.

Renforcer la place de la France au sein de l'Union Européenne

Le chef de file des Républicains s'est donc appliqué à dresser une liste de ce qu'il faudrait faire pour y aboutir. Par exemple, en finir avec la "folie des normes, stop à la folie normative qui décourage ceux qui veulent travailler et entreprendre", a dit Laurent Wauquiez, qui souhaite dans son projet "_remettre la France au coeur de la locomotive européenne_", et même "redonner un souffle à la civilisation européennes et à l'identité française". 

Il a aussi plaidé pour une Europe plus protectrice, dans bien des domaines. "L'Europe doit défendre les produits qui sont fabriqués chez nous. L'Europe doit retrouver une _préférence européenne, et ce n'est pas un gros mot_!" s'est exclamé Laurent Wauquiez qui a aussi plaidé pour une "double protection des frontières": renforcement des protections des frontières nationales et renforcement des frontières en lisière du continent. Il s'est par ailleurs prononcé contre un élargissement supplémentaire de l'UE à d'autres pays.

L'Europe doit aussi, à ses yeux, avoir une politique plus globale en matière de lutte contre le terrorisme islamiste, "que toutes les mosquées salafistes en Europe soient fermées, que tous ceux qui sont partis en Irak ou en Syrie ne remettent pas les pieds en Europe" a dit Laurent Wauquiez.

Sur un plan plus politique enfin, le patron des Républicains a souhaité se démarquer des listes présentées par LaREM et par le Rassemblement Nationale. "Deux impasses", selon lui, car l'une, "celle de Macron, veut toujours plus de fédéralisme européen et toujours moins de place pour la France", quand celle de "Marine Le Pen préconnise de sortir de l'Europe, donc de la déconstruire, ce qui serait une catastrophe car pour la France, une sortie de l'Europe serait une sortie définitive de l'histoire" a-t-il martelé avec énergie.

Ils l'ont dit :

"Il n'y a pas de programme chez Macron (...). Le 26 mai est aussi un scrutin pour envoyer un signal très fort à Emmanuel Macron". Guillaume Guérin, Premier Adjoint au Maire de Limoges, et candidat en 17ème position sur la liste LR 

De gauche à droite: Guillaume Guérin, Laurent Wauquiez, Emile-Roger Lombertie, au meeting de jeudi soir à Limoges - Radio France
De gauche à droite: Guillaume Guérin, Laurent Wauquiez, Emile-Roger Lombertie, au meeting de jeudi soir à Limoges © Radio France - Alain Ginestet

"Les subventions européennes se chiffrent en millions d'euros. Donc qu'on ne vienne pas me dire qu'on gagnera de l'argent si on sort de l'Europe! Ne la quittons pas, transformons-la et rendons-la plus forte!" Émile-Roger Lombertie, Maire LR de Limoges

Têtes de liste élections européennes 2019 - Aucun(e)
Têtes de liste élections européennes 2019 - ©Maxppp / Getty images
Choix de la station

France Bleu