Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Les élections européennes 2019

Européennes : le Breton Alain Cadec, président de la commission pêche, perd son siège de député européen

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Le Breton Alain Cadec, président de la commission de la pêche au parlement européen, n’est pas réélu député européen ce dimanche 26 mai. Il figurait en 13ème position sur la liste Les Républicains.

Alain Cadec dans son bureau de président du conseil départemental des Côtes d'Armor à Saint-Brieuc le 26 mai 2019
Alain Cadec dans son bureau de président du conseil départemental des Côtes d'Armor à Saint-Brieuc le 26 mai 2019 © Radio France - Johan Moison

Saint-Brieuc, France

Dans son bureau à Saint-Brieuc, son portable n’arrête pas de vibrer. "Ce sont des messages de condoléances", sourit Alain Cadec qui n’est pas réélu député européen ce dimanche 26 mai. 

Se poser les bonnes questions

Alain Cadec qui figurait en 13ème position sur la liste LR conduite par François-Xavier Bellamy, parle d’un "score dramatiquement bas" pour son parti. Son analyse de la déroute de la liste LR s’esquisse, sans livrer de noms : "Je continuerai à appartenir à la famille des Républicains, cela étant je suis gaulliste-social et _je pense qu’il va falloir qu’on se pose les bonnes questions sur la ligne politique de notre partimais aussi sur les personnes qui dirigent notre parti_". 

Une déchirure

L’actuel président du conseil départemental des Côtes d’Armor était député européen depuis 10 ans, 5 ans vice-président de la commission de la  pêche puis 5 ans président de cette même commission. "C’est une déchirure", avoue Alain Cadec. "J’ai beaucoup travaillé, je suis le député Les Républicains à avoir fourni le plus de travail au parlement européen et parmi les plus influents. Ce domaine de la pêche qui me passionne va beaucoup me manquer". 

L’avenir politique d’Alain Cadec s’écrit pour l’instant dans les Côtes d’Armor avant, sans doute, d’autres batailles électorales. "Je m’étais habitué à ce rythme un peu fou d’être président de département et président de commission à Bruxelles, _je me donnais à 120 % pour le département, je me donnerai désormais à 200 %_"