Politique

Européennes : les centristes pour l'élection du président de l'Union au suffrage universel

France Bleu Gironde mardi 22 avril 2014 à 17:33

Robert Rochefort entouré des candidats girondins Modem et UDI aux élections européennes
Robert Rochefort entouré des candidats girondins Modem et UDI aux élections européennes © Radio France

Robert Rochefort, tête de liste du Modem et de l'UDI pour les élections européennes dans le Grand Sud-Ouest, est en Gironde ce mardi. Le député européen sortant a rappelé une de mesures-phares des centristes : élire le président de l'Union Européenne au suffrage universel .

La campagne pour les élections européennes s'anime en Gironde , à un peu plus d'un mois du scrutin, fixé au 25 mai. Robert Rochefort, la tête de liste Modem-UDI pour le Grand Sud-Ouest, était ce mardi matin à Talence, la ville d'Alain Cazabonne, pour présenter les girondins présents sur sa liste. Ils seront deux : Fabien Robert, adjoint au maire Modem de Bordeaux, figure en 5ème position, et Aurélien Sebton , adjoint au maire à Talence et président national des jeunes de l'UDI, en 7ème position.

Pour rapprocher les citoyens européens de l'Union, alors que ce scrutin ne passionne pas les foules, l'eurodéputé sortant s'est une nouvelle fois prononcé pour l'élection d'un président de l'Europe au suffrage universel.  

"Il faut que l'Europe demain soit comme les Etats-Unis aujourd'hui, avec un président connu, qui négocie pour l'ensemble des européens"

Pour Robert Rochefort, c'est le meilleur moyen de renforcer les institutions européennes

"Celà réconciliera les citoyens avec l'Europe démocratique"

Le député européen centriste a aussi plaidé pour la création d'un poste de ministre de l'économie européen, pour que la zone euro ait un vrai gouvernement économique, et pour une harmonisation des régles fiscales et sociales , avec des taux de prélèvements sociaux qui convergent.

Robert Rochefort s'est rendu dans l'après-midi à Blaye, où il a été reçu par Xavier Loriaux, le conseiller général Modem du canton, et où il a notamment visité la citadelleVauban, dont la nouvelle signalétique a été financée en partie grâce à des fonds européens.

►►► Découvrez les candidats aux européennes dans le sud-ouest