Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Les élections européennes 2019

Élections européennes : les réactions des principaux leaders de partis dans les Alpes-Maritimes

-
Par , France Bleu Azur

Au lendemain des élections européennes marquées par la victoire du RN et une poussée d'Europe Ecologie les Verts, les principaux leaders des partis azuréens réagissent sur France Bleu Azur.

Carte d'électeur pour les élections européennes 2019 et carte d'identité
Carte d'électeur pour les élections européennes 2019 et carte d'identité © Radio France - Noémie Bonnin

Alpes-Maritimes, France

Les derniers résultats sont parvenus et sont sans appel, comme au niveau national, c'est le Rassemblement national qui est en tête dans les Alpes-Maritimes. Philippe Vardon, candidat non élu sur la liste de Jordan Bardella, y voit une double sanction : sanction de la politique européenne d'Emmanuel Macron et sanction contre le président. 

"Les français ont répondu à son mépris, à son arrogance, aux humiliations qu'il leur a fait subir" Philippe Vardon.

Réécoutez Philippe Vardon

Deuxième force politique : La République en Marche 

L'autre force politique ce lundi, c'est donc la majorité présidentielle qui réunit 21.59% des suffrages dans le département. Alexandra Valetta-Ardisson députée azuréenne se félicite d'une 

"Faire 22% au niveau national vu le contexte social, vu que l'ensemble des différents partis politiques avaient appelés à voter contre Emmanuel Macron, on s'en sort pas trop mal" Alexandra Valetta-Ardisson

Les Écologistes sur le podium

Troisième force du pays et même des Alpes-Maritimes, Europe Ecologie les Verts réalise l'une de ses meilleures performance (avec les élections européennes de 2009). Alexandra Valetta-Ardisson proposait même ce lundi matin sur France Bleu Azur de "travailler avec le parti écologiste". Michèle Rivasi, eurodéputée EELV réélue lui répond : 

"Si la république en marche veut soutenir des propositions lancées par les Verts, bienvenue au club mais l'important c'est la priorité de l'Europe, maintenant on a plus le choix sur la question climatique, on est dans l'urgence" Michèle Rivasi 

Michèle Rivasi

Les Républicains veulent se rassembler 

Enfin les Républicains Eric Ciotti et Christian Estrosi sont au moins d'accord sur une chose ce lundi : il faut se rassembler avant les prochaines échéances. La droite paye un lourd tribu de ses divisions internes. Elle doit se relever pour devenir troisième force du pays. 

"Les républicains incarnent et incarneront demain une alternative solide à la fois à la république en marche et au rassemblement national" Eric Ciotti