Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Élections européennes : Marine Le Pen propose une liste commune à Dupont-Aignan

jeudi 31 mai 2018 à 16:47 Par Léo Sanmarty, France Bleu

Marine Le Pen a proposé à Nicolas Dupont-Aignan de figurer sur une liste commune aux élections européennes de 2019 et de se rencontrer pour élaborer ensemble "une charte", selon une lettre ouverte publiée ce jeudi.

Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan lors de la dernière élection présidentielle
Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan lors de la dernière élection présidentielle © AFP - ALAIN JOCARD / AFP

La présidente du Front national, Marine Le Pen, a proposé à son ancien allié au second tour de la présidentielle, Nicolas Dupont-Aignan, de figurer sur une liste commune aux élections européennes de 2019 et de se rencontrer pour élaborer ensemble "une charte", selon une lettre ouverte publiée jeudi.

Marine Le Pen - AFP
Marine Le Pen © AFP - Alain JOCARD / AFP

"Je t'ai suggéré notre présence symbolique aux deux dernières places de cette liste" pour notamment "pousser la liste vers les sommets en démontrant notre totale implication dans ces élections européennes", a écrit la présidente du FN au président de Debout la France.

"Je te propose en conséquence de nous rencontrer dans les plus brefs délais afin de travailler à une charte commune", ajoute-t-elle.

Nicolas Dupont-Aignan, éliminé au premier tour de l'élection présidentielle 2017, avait rejoint Marine Le Pen au second tour, avec la promesse de devenir son Premier ministre si elle était élue.