Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EXCLU - La réaction de Franck Riester, ministre de la culture sur la suppression proposée de la redevance audiovisuelle

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Azur, France Bleu, France Bleu Occitanie

Le ministre de la Culture répond à son homologue des comptes publics. Il veut un audiovisuel public fort et indépendant.

Franck Riester sur France Bleu Azur
Franck Riester sur France Bleu Azur © Radio France - France Bleu Azur

Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, a proposé vendredi de supprimer la contribution à l'audiovisuel public, estimant que la suppression progressive de la taxe d'habitation allait compliquer sa perception. Franck Riester, ministre de la Culture répond sur France Bleu Azur ce vendredi matin. "Oui il faut se pencher sur la question mais il faut un financement fort pour un service public fort et indépendant. Les modalités techniques on va regarder ça avec le budget et c'est le président de la république et le premier ministre qui prendront leur décision" Franck Riester 

La réaction de Franck Riester à écouter ici

La contribution à l'audiovisuel public est due par les contribuables s'ils sont imposables à la taxe d'habitation et qu'ils occupent, au 1er janvier de l'année d'imposition, un logement équipé d'un téléviseur. Son montant est de 139 euros en métropole et de 89 euros dans les DOM-TOM, selon le site gouvernemental service-public.fr.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu