Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

EXCLU - Le maire d'Antibes, Jean Leonetti, annonce qu'il va vacciner les plus de 50 ans

-
Par , France Bleu Azur, France Bleu

Le maire d'Antibes, Jean Leonetti, invité de France Bleu Azur ce vendredi matin annonce qu'il va vacciner les plus de 50 ans. Il suit ainsi son homologue de Cannes, David Lisnard. Les deux mairies ont donc décidé de passer outre le calendrier de vaccination du gouvernement.

Vaccination contre le Covid-19 (illustration)
Vaccination contre le Covid-19 (illustration) © Radio France - Nathalie Col

Les villes de Cannes et d'Antibes passent outre le calendrier de vaccination du gouvernement. Alors que la campagne de vaccination s'ouvre ce samedi 27 mars aux personnes âgées de plus de 70 ans, dans ces deux villes, on va vacciner les plus de 50 ans avec les doses d'avril. "On a fini de vacciner les volontaires de plus de 75 ans aussi bien à Cannes qu'à Antibes donc on passe à la tranche inférieure" explique le maire d'Antibes, Jean Leonetti. 

Le maire d'Antibes affirme que cela se justifie "d'autant plus alors qu'on a un rajeunissement des populations qui sont en réanimation et même un rajeunissement de la mortalité". Jean Leonetti explique qu'il y a une contradiction chez le gouvernement qui dit "vaccinez massivement, matin midi et soir, le samedi et le dimanche, ce qu'on fait à Cannes et ce qu'on fait à Antibes, et ensuite freinez parce que c'est moi qui donne le ton". 

Le maire d'Antibes s'agace : "On va pas garder les doses dans les frigos ! On baisse progressivement les tranches d'âges parce que c'est l'intérêt sanitaire, même si cela froisse l’ego d'Olivier Véran"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess