Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

EXCLU - Les nouveaux élus du Grand Est devraient baisser leurs indemnités

jeudi 24 décembre 2015 à 17:27 Par Céline Rousseau, France Bleu Alsace, France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu Elsass, France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu

France Bleu Alsace vous révèle que les élus de la nouvelle région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne devraient baisser leurs indemnités. La nouvelle devrait être annoncée dès la première réunion du conseil régional le 4 janvier à Strasbourg.

Les élus se réuniront pour la première fois le 4 janvier à Strasbourg
Les élus se réuniront pour la première fois le 4 janvier à Strasbourg © Maxppp

Strasbourg, France

Selon nos informations, les élus de la grande région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne devraient sensiblement voir baisser leurs indemnités. Le revenu des 169 élus devrait être réduit de 30%. La décision a été prise par le groupe majoritaire Les Républicains, UDI, Modem (104 élus) cette semaine lors de la première réunion informelle à Strasbourg.

Si la décision est actée par la nouvelle assemblée, les élus recevront 1.900 euros bruts par mois environ au lieu des 2.600 euros prévus par la loi pour les régions de plus de trois millions d’habitants.

Le futur président, Philippe Richert (LR), devrait en faire l’annonce le 4 janvier, le jour de son élection, dans son discours d’investiture. Il n’y aura pas non plus de cérémonies des vœux pour les élus de la grande région. L’heure, on l’a compris, est aux économies.

Lire aussi : INFOGRAPHIE - Les élus du conseil régional d'Alsace Champagne-Ardenne Lorraine