Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

EXCLUSIF - La République En Marche change encore de référent départemental en Loire-Atlantique !

jeudi 9 novembre 2017 à 10:33 Par Antoine Denéchère, France Bleu Loire Océan

Le feuilleton continue à la tête de La République En Marche en Loire-Atlantique. Isabelle Manzoni, nommée référente départementale en octobre, vient d'être débarquée. Elle devrait être remplacée ce vendredi par Valérie Sauviat-Duvert, qui travaillera en binôme avec François-Xavier Le Hécho.

Valérie Sauviat-Duvert, pressentie au poste de référente départementale de la République En Marche en Loire-Atlantique
Valérie Sauviat-Duvert, pressentie au poste de référente départementale de la République En Marche en Loire-Atlantique © Radio France - Antoine Denéchère

Nantes, France

Selon les informations de France Bleu Loire Océan, La République En Marche, le mouvement du président Emmanuel Macron, va encore changer de numéro un en Loire-Atlantique : Isabelle Manzoni, actuelle référente départementale, vient d'être débarquée. Cette nantaise de 44 ans semblait avait pourtant, sur le papier, le profil idéal. Novice en politique, sans plan de carrière, elle a pourtant appris mardi qu'elle était évincée, via un coup de téléphone de la direction du mouvement qui aurait préféré qu'elle démissionne, ce qu'elle a refusé.

Le quatrième référent départemental en cinq mois

Isabelle Manzoni avait été désignée le 6 octobre pour succéder à Stéphane Gachet. Ce dernier, lui-même nommé à ce poste après les législatives de juin, était soutenu par plusieurs animateurs de comités locaux de Loire-Atlantique, mais selon plusieurs sources internes, la direction d'En Marche le jugeait "un peu trop proche" du PS nantais. Sauf que, depuis cette décision, plusieurs adhérents influents mènent une fronde interne active pour demander un vote en bonne et due forme, possibilité prévue par les statuts du mouvement. Le porte-parole du mouvement, Arnaud Leroy, a d'ailleurs mené une réunion très houleuse, avec des adhérents, le 23 octobre dernier à Nantes. La direction nationale de LREM semble donc décidée à calmer le jeu, en désignant ce vendredi en conseil d'administration un nouveau référent départemental. Ce sera le quatrième en moins de cinq mois (puisque, avant juin, la députée Valérie Oppelt occupait ce poste).

En Marche est devenu un parti comme les autres", regrette un militant nantais

Cela calmera-t-il la fronde ? Pas sûr. Non seulement, aucun vote ne sera organisé, mais cela risque de renforcer l'image de grande instabilité, voire d'amateurisme, véhiculée par le parti du président en Loire-Atlantique. "Ce qui se passe ce sont des luttes d'influence, de la pure politique politicienne", soupire un militant de la première heure, pour qui "En Marche est devenu un parti comme les autres".

Valérie Sauviat-Duvert désignée référente départementale LREM ?

Alors qui sera désigné référent du mouvement en Loire-Atlantique ? Selon nos informations, c'est le nom de Valérie Sauviat-Duvert, élue municipale à Guérande, tête de liste malheureuse aux sénatoriales du 24 septembre, qui tient la corde. Sauf rebondissement de dernière minute, cette dernière sera désignée officiellement ce vendredi. Toujours selon nos informations, l'élue guérandaise animera et dirigera La République En Marche en Loire-Atlantique "en binôme" avec François-Xavier Le Hécho, chef d'entreprise et animateur du comité local LREM de Châteaubriant. Tous deux ont d'ailleurs rencontré les représentants du "QG" du mouvement mercredi à Paris. Et cette solution de binôme aurait été approuvée "afin de rassembler largement les adhérents et remettre LREM 44 en marche" (mais Valérie Sauviat-Duvert serait bien, "sur le papier", la référente départementale)

Isabelle Manzoni, le 6 octobre dernier, jour de sa désignation comme référente départementale LREM - Radio France
Isabelle Manzoni, le 6 octobre dernier, jour de sa désignation comme référente départementale LREM © Radio France - Antoine Denéchère

14h13 : ajout de l'information sur le binôme que Valérie Sauviat-Duvert formerait avec François-Xavier Le Hécho