Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Face à la crise, Xavier Bertrand demande aux banquiers "d'arrêter de jouer aux cons"

Le président (divers droite) de la région des Hauts-de-France était l'invité de France Bleu Nord ce mercredi matin. Il regrette le manque de soutien de certaines banques à des entreprises moyennes en difficultés et a détaillé son plan de relance de l'économie régionale.

Xavier Bertrand, dans les studios de France Bleu Nord
Xavier Bertrand, dans les studios de France Bleu Nord © Radio France - Stéphane Barbereau

Il ne mâche pas ses mots. Interrogé sur l'attitude des banques, qui ont refusé jusque-là de débloquer un prêt garanti par l'Etat au fabricant de meubles Demeyere, dont le siège est à Pérenchies, dans la métropole lilloise, Xavier Bertrand a pointé du doigt les banques dans ce dossier : 

Qu'elles arrêtent de jouer aux cons !

Xavier Bertrand se fâche contre les banques en pleine crise économique

"Derrière, c'est 900 emplois d'une entreprise qui bosse bien, qui a un marché. Les prêts garantis par l'Etat, c'est pas seulement pour Air France,  pour Renault, c'est aussi pour des entreprises très importantes mais moyennes par rapport aux autres"

J'ai passé une partie de mon week-end à téléphoner à des banquiers : il y a des enfoirés et il y en a qui jouent le jeu !

"On est dans un monde où il faut se fâcher, je préfère que ce soit moi que les salariés".

Pas de report des régionales

Pour l'instant, les élections régionales sont prévues en mars 2021, au terme des 6 ans de mandat habituels. Emmanuel Macron a fait savoir à plusieurs interlocuteurs qu'il envisageait un report du scrutin, dans un contexte de crise économique où il souhaite que les exécutifs des collectivités locales se concentrent sur cet objectif plutôt que sur leur réélection. Pour Xavier Bertrand, c'est non : 

C'est une blague ! Il s'est pris une raclée aux élections municipales, il n,'a pas envie de se prendre une raclée aux élections régionales.

Xavier Bertrand ne veut pas d'un report des Régionales 2021

"Les élections ça n'est pas une question de convenance personnelle ou de convenance présidentielle (…) C'est quand même très grave qu'on se dise qu'on va faire les élections au moment où ça arrange, c'est le peuple le patron". Le président la région Hauts-de-France estime avoir "un rendez-vous avec les gens de la région, je dois rendre des comptes, savoir si on a bien bossé avec mon équipe et si ils ont envie que le projet qu'on propose continue. Ca s'appelle un rendez-vous démocratique, il ne faut pas avoir peur du peuple ou alors ça tourne toujours mal. On ne joue pas aux dés avec les élections".

On a de la change que pour la présidentielle il ne fasse pas ça quand ça l'arrange. 

"Heureusement que c'est marqué dans la Constitution et qu'il ne peut pas changer la date de la présidentielle", ironise Xavier Bertrand.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu