Politique

Face à la presse: Nicolas Mayer-Rossignol en direct et en public sur France Bleu ce mardi soir

Par Claire Briguet-Lamarre, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) mardi 22 septembre 2015 à 12:08

Nicolas Mayer-Rossignol, président du conseil régional de Haute-Normandie dans les studios de France Bleu.
Nicolas Mayer-Rossignol, président du conseil régional de Haute-Normandie dans les studios de France Bleu. © Radio France

Le candidat PS-PRG aux élections régionales Nicolas Mayer-Rossignol sera l'invité de "Face à la presse" ce mardi soir entre 18h10 et 19h. Une interview en direct et en public depuis l'espace-studio France Bleu à la Foire internationale de Caen.

Premier numéro ce mardi soir sur France Bleu Basse-Normandie de "Face à la presse". A moins de trois mois des Régionales (6 et 13 décembre) c'est Nicolas Mayer-Rossignol, candidat PS-PRG, qui est invité depuis l'espace-studio France Bleu installé à la Foire internationale de Caen. Le Président de la région Haute-Normandie répondra aux questions de Jean-Christophe Lalay (Ouest-France), Franck Besnier (France 3), Francis Gaugain (France Bleu). Une émission animée par Michel Legorjus.

Tête bien faite et cursus sans tâche

Celui qui occupe le poste de Président de la région Haute-Normandie a 38 ans. Il est né à Bordeaux où il a commencé ses études d'aller  à Paris où il obtient une bourse universitaire. Il est ingénieur des Mines mais maîtrise également l'économie. A la fin des années 90, il est militant au sein d'Attac. Engagé à gauche, il estime que la politique ne doit pas être un métier. Il travaille d'abord dans une usine de chaussures en France, ensuite dans la bio-informatique en Allemagne. En 2008, le Parti socialiste le repère à Bruxelles. C'est à ce moment-là qu'il rejoint les rangs des réseaux fabiusiens à tout juste 30 ans, à Rouen.

Une ascension fulgurante pour NMR

Première tentative et premier succès électoral pour "NMR" aux  Régionales de 2010 sur la liste PS menée par Alain Le Vern en Haute-Normandie. Puis, trois ans après, coup de théâtre, Alain Le Vern démissionne pour un poste à la SNCF. Son jeune dauphin est alors désigné pour prendre la succession à la tête de la région, en octobre 2013. A 36 ans, il est alors le plus jeune Président de région de France.

Hobby: la guitare

Peu d'informations sur sa vie en dehors de la politique. Il est marié et on sait qu'il aime jouer de la guitare. Comme le prouve cette photo prise lors de la présentation des groupes de lycéens sélectionnés pour jouer aux concerts de la région Haute-Normandie en juillet 2015 (dont France Bleu est partenaire).

Suivez le "Face à la presse" de NMR ce mardi soir sur France Bleu Basse-Normandie et retrouvez l'essentiel de ses propos sur notre site internet.