Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

VIDÉO - Municipales à Nice : "Je ne serai pas un opposant de Christian Estrosi", annonce Eric Ciotti

-
Par , France Bleu Azur, France Bleu

Eric Ciotti livre pour la première fois dans les médias les raisons qui le poussent à ne pas être candidat à la mairie de Nice. Et c'est sur France Bleu Azur qu'il choisit de le faire. Le député de Nice renonce à l'affrontement fratricide avec Christian Estrosi et se consacre à son mandat de député.

Eric Ciotti est l'invité de France Bleu Azur Matin au lendemain de son annonce de ne pas être candidat à la mairie de Nic een 2020.
Eric Ciotti est l'invité de France Bleu Azur Matin au lendemain de son annonce de ne pas être candidat à la mairie de Nic een 2020. © Radio France - Pauline Renoir

Nice, France

Ses proches, militants et sympathisants niçois l'attendaient au tournant pour 2020, mais il n'ira pas. Eric Ciotti a annoncé jeudi en fin d'après-midi qu'il ne sera pas candidat aux élections municipales. Il s'était muré dans le silence sur le sujet, préférant la réflexion calme et posée au vacarme de la place publique. "Faire la paix nécessite plus de courage que de faire la guerre," explique-t-il au micro de France Bleu Azur ce vendredi matin. C'est la première fois qu'il s'exprime dans les médias depuis l'annonce de sa décision et c'est sur notre radio qu'il a choisi de le faire. 

Un choix "difficile"

Le sondage mené par France Bleu, France Info et Nice-Matin en octobre dernier donnait Christian Estrosi largement en tête des municipales en 2020. Un coup dur pour le député de Nice qui reconnaît ce vendredi matin : "une majorité de Niçois approuve plutôt les réalisations menées par le maire sortant," confie-t-il. 

"Je ne sais pas si j'ai eu du courage, mais en tout cas c'est un choix qui a été difficile (...) je mesure la déception des Niçois", reconnaît le député niçois. "J'ai voulu privilégier une forme de concorde et éviter un affrontement violent," ajoute-t-il au sujet de son ancien ami Christian Estrosi. 

Pas opposant à Christian Estrosi 

Empêcher une guerre entre deux ténors des Républicains. Voilà ce à quoi s'est employé le président des LR Christian Jacob en réunissant récemment Christian Estrosi et Eric Ciotti. Désormais ce dernier va se consacrer à son mandat de député.  Tout en restant vigilant sur la politique niçoise. "Je continue de me battre pour la suppression de l'impôt métropolitain," promet-il. 

"Je n'ai pas à être opposant à partir du moment où je n'ai pas fait le choix d'être candidat. Christian Estrosi livrera sa bataille, je n'ai pas à faire d'ingérence," assure Eric Ciotti. Reste que les divisions entre ces deux lignes de la droite ne vont pas s'effacer du jour au lendemain. Les élus azuréens qui s'étaient ralliés à Eric Ciotti ces deux dernières années vont devoir resituer leur ligne politique au sein des Républicains. 

L'interview d'Eric Ciotti en vidéo

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu