Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Faut-il limiter les vols à l'aéroport de Toulouse? Les candidats au Capitole n'ont pas la même approche

-
Par , France Bleu Occitanie

Et si on baissait le son autour de l'aéroport de Toulouse? C'est la supplique de nombreux collectifs de riverains, France Bleu Occitanie a demandé aux principaux candidats à l'élection municipale à Toulouse leurs idées...

Comment réduire les nuisances sonores de l'aéroport Toulouse Blagnac, la nuit?
Comment réduire les nuisances sonores de l'aéroport Toulouse Blagnac, la nuit? © Radio France - Bénédicte Dupont

Ce samedi 29 février, plusieurs collectifs de riverains contre les nuisances de l'aéroport manifestent à Plaisance du Touch dans l'ouest Toulousain. Plaisance où plus de 8000 signalements ont été faits par les habitants depuis fin décembre pour se plaindre du passage des avions. Chiffre qui s'ajoute aux 5000 recueillis à Toulouse (lire plus bas). Cette question monte en pleine campagne électorale alors France Bleu Occitanie a demandé aux principaux candidats à la mairie de Toulouse - c'est à dire ceux ou celle qui pourraient devenir le patron de la métropole en mars prochain et siéger au conseil d'administration de l'aéroport - ce qu'ils comptent faire pour apaiser les nuits des habitants de l'ouest toulousain. 

S'ils sont favorables à ce que le trafic soit réduit voire interrompu entre minuit et 6h du matin, tous n'ont pas la même notion des nuits calmes. 

Les partisans d'une limitation des rotations.

Une Nouvelle Energie pour Toulouse et Archipel citoyen entrent dans cette catégorie mais chacun avec son approche.

  • Archipel Citoyen emmené par Antoine Maurice propose de plafonner le nombre de rotations annuelle des avions en concertation avec les acteurs aériens comme cela se fait à Orly. Mais le collectif veut ensuite convaincre l'aéroport d'interdire les vols de nuits entre 23h30 et 6h du matin voire dès 22h en s'inspirant de ce qui se fait à Strasbourg ou Beauvais.
  • Nadia Pellefigue (UNE) penche pour une limitation des vols de nuit à 1000 par an.  Avec un travail sur les avions nocturnes souvent plus vieux et plus bruyants.

Ces deux listes en revanche sont globalement sur la même ligne pour réclamer plus de concertation afin de baisser les vols en soirée (avant minuit donc), installer plus de capteurs sonores, ou encore mieux isoler les logements sur le plan phonique.

Pierre Cohen et sa liste 'Pour la Cohésion' militent pour un "couvre feu" sur les vols commerciaux à Blagnac entre minuit et 6h du matin. Ce qui selon lui réduira automatiquement les vols en soirée. Le candidat promet d'oeuvrer pour obtenir plus de transparence de la part des gestionnaires des capteurs sonores, et pour établir des couloirs aériens en concertation avec les riverains.

Les partisans d'un trafic différencié la nuit

  • Si pour le maire sortant Jean-Luc Moudenc il faut interdire les vols commerciaux entre minuit et 6h du matin, les avions de frêt - moins nombreux - doivent pouvoir survoler la zone. Et surtout le nombre de vols sur l'aéroport ne doit pas être limité. Ce serait "pénalisant pour l'économie et le signe d'une écologie punitive" pour le leader d'Aimer Toulouse. 
  • Franck Biasotto et sa liste 'Toulouse belle et forte' proposent aucun vol de nuit sauf les transports sanitaires et le frêt. Le candidat centriste voudrait même étendre cette règle dès 23h après négociation. Il se dit également attentif à ce que les couloirs aériens soient bien définis et respectés pour que les riverains qui se trouvent dessous puissent prétendre à des exonérations pour des travaux d'isolation phonique.
  • Au Rassemblement toulousain (la liste RN), on défend une interdiction de survol de l'ouest toulousain dès 23h mais pour le reste Quentin Lamotte ne voit "pas comment les couloirs aériens pourraient éviter Toulouse" ni comment réduire les vols de l'aéroport qui est une "source de développement économique". 
Choix de la station

À venir dansDanssecondess