Politique

Faut-il remanier le gouvernement, voire même changer de Premier ministre?

Par Aurélie Locquet, France Bleu Alsace mercredi 26 mars 2014 à 11:12

Près de huit Français sur dix appellent à un remaniement. Ils sont presque aussi nombreux à souhaiter un changement de Premier ministre dans la foulée des municipales.

Retrouver l'intergralité de l'interview de Richard Kleinschmager, politologue

Retrouver l'intergralité de l'interview du secrétaire départemental de l'UMP dans le Haut-Rhin, Eric Straumann

Le message des Français lors du premier tour des municipales "a été entendu" , assure ce mercredi le premier secrétaire du parti socialiste Harlem Désir. Selon lui, François Hollande va expliquer "la nouvelle étape" de son quinquennat, marquée par "un dispositif plus resserré" .

8 Français sur 10 pour un remaniement

Tous ceux qui ont analysés le premier tour sont d'accord sur ce point. Avec un taux d'abstention record de près de 39%, les Français ont exprimé leur défiance à l'égard du pouvoir. La gauche obtient un peu moins de 38% des voix, la droite 46,5%, et le FN un peu moins de 5%.

Dès lundi, un sondage BVA réalisé auprès de 992 personnes le 23 mars montrait que sept Français sur dix réclamaient un changement de Premier ministre. Jusqu'à huit personnes sondées sur dix se prononcent pour un remaniement.

"Un remaniement entre les municipales et les européennes est un pis aller", estime Richard Kleinschmager, politologue. Selon lui, le changement aurait dû intervenir plus tôt . "Mais ce ne serait pas raisonnable d'user Jean-Marc Ayrault jusqu'à la corde."

"Pas seulement modifier le casting, mais aussi le scénario"

A Matignon, on feint le détachement, observant que "ça fait deux ans que, périodiquement, on annonce le départ de Jean-Marc Ayrault" . "Nous ne faisons pas nos cartons" , insiste-t-on. Ministre du Travail et proche du président, Michel Sapin estimait lui aussi mardi qu'il fallait entendre le "mécontentement vis-à-vis de la situation économique et sociale" et qu'"évidemment, il faudra évoluer" avec "le Premier ministre que choisira le président" , l'actuel ou un autre.

Pour le secrétaire départemental de l'UMP dans le Haut-Rhin, Eric Straumann, un remaniement n'est pas suffisant . "François Hollande a décidé de modifier le casting, mais pas le film, pas le scénario" . Il estime par ailleurs que "dimanche prochain, l'UMP aura des résultats au delà de toute espérance."

Partager sur :