Politique

Fermeture de Fessenheim en 2018 : "c'est une véritable trahison" (M.Rivasi EELV)

Par Stéphane Milhomme et Germain Treille, France Bleu Drôme-Ardèche mardi 8 septembre 2015 à 18:09 Mis à jour le mardi 8 septembre 2015 à 18:33

La centrale nucléaire de Fessenheim produit 1,5% de l'électricité française
La centrale nucléaire de Fessenheim produit 1,5% de l'électricité française © Max PPP

La centrale nucléaire de Fessenheim, en Alsace, ne fermera pas avant 2018. C'est la ministre de l'écologie qui l'a annoncé ce mardi. Michèle Rivasi (EELV) considère que "c'est ce foutre de la gueule des gens". Hervé Mariton "Les Républicains" martèle qu'il n'y a "aucune raison de la fermer".

La centrale nucléaire de Fessenheim, en Alsace, ne fermera pas avant 2018. C'est la ministre de l'écologie qui l'a annoncé aujourd'hui. La fermeture de la doyenne des centrales françaises, c'est un long feuilleton. Une promesse de François Hollande à laquelle se sont accrochées les Verts. D'abord une fermeture prévue pour 2016 puis reportée à l'horizon de la fin du quinquennat. Et maintenant c'est donc après les élections présidentielles, ça ressemble quand même à la mise à mort d'un engagement.

Et cela, l'eurodéputée écologiste de la Drôme Michèle Rivasi ne le supporte pas : "Qu'on remette après l'élection présidentielle [cette fermeture] c'est se foutre de la gueule des gens" :

Fermeture de Fessenheim en 2018 : "c'est une véritable trahison" (M.Rivasi EELV)

Michèle Rivasi, députée européenne EELV

Le député drômois "Les Républicains" Hervé Mariton pense au contraire que "c'est un moment où il faut savoir ne pas céder à l'injonction des verts. Ce qui importe surtout c'est de ne pas fermer Fessenheim. Il n'y a aucune raison de la fermer"

Fermeture Fessenheim en 2018 : "il n'y a aucune raison de la fermer" (H.Mariton)

Hervé Mariton, maire de Crest député UMP de la Drôme