Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Fête de la Toussaint, vigipirate, frontières... le Préfet apporte des réponses sur le confinement en Moselle

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Laurent Touvet, Préfet de Moselle, répond à France Bleu Lorraine Nord pour clarifier les règles qui encadrent le confinement en vigueur depuis ce vendredi.

Laurent Touvet, Préfet de Moselle : " Chacun doit faire un effort et faire preuve de responsabilité pour limiter ses déplacements, même en famille"
Laurent Touvet, Préfet de Moselle : " Chacun doit faire un effort et faire preuve de responsabilité pour limiter ses déplacements, même en famille" © Radio France - Thierry GACHON

Le confinement national entre en vigueur ce vendredi juste avant le week-end de la Toussaint et dans un contexte de vigilance maximum à la menace terroriste sur le territoire. Ce confinement, voulu comme plus souple que le précédent, pose des questions d'ordre pratique aux habitants mosellans pour ce week-end de Toussaint.

Renforcement du port du masque dans plusieurs communes de Moselle 

Le port du masque est rendu obligatoire pour toute personne de 11 ans et plus dans les communes de Metz, Montigny-lès-Metz, Woippy, Thionville, Terville, Manom et Yutz, et dans certaines situations dans l’ensemble du département. Cela s'applique à compter du samedi 31 octobre 2020, pour toute personne de 11 ans et plus, de 7h00 à minuit.

Visite dans les cimetières et les lieux de culte ce week-end

Une certaine souplesse sera encore valable ce week-end autorisant les déplacements pour les personnes rentrant de vacances. La fête de la Toussaint est un motif de "dérogation au confinement" pour autoriser les mosellans à visiter les tombes de leurs proches, quelle que soit leur localisation dans le département ou en dehors. " C'est un déplacement autorisé qui correspond au motif familial impérieux à cocher sur votre attestation de déplacement ", explique Laurent Touvet.

Les lieux de culte seront également ouverts et les offices religieux pourront se tenir, avec des dispositifs de distanciation renforcée. 

Plan Vigipirate renforcé

Une vigilance toute particulière sera accordée à ces lieux de cultes suite au relèvement du plan vigipirate au niveau "urgence attentat" ce jeudi sur tout le territoire. Laurent Touvet confirme : " La police fera des patrouilles, sera notamment présente aux heures d'entrée et de sortie d'office et les militaires de l'opération Sentinelle seront présents sur d'autres lieux particulièrement sensibles. Chaque ministre du culte a été invité à faire vérifier les sacs à l'entrée des lieux ."

Faire ses courses en Allemagne

Pour le moment, les frontières restent ouvertes pour permettre à l'activité économique de se maintenir. Le Luxembourg n'impose aucune restriction de déplacement. L'Allemagne fait une exception à sa quarantaine pour les frontaliers uniquement.

Pour les achats de fourniture professionnelle ou de première necessité, ils peuvent être effectués en France ou en Allemagne. Il n'est pas impossible que cela évolue selon les décisions des autorités allemandes. Laurent Touvet, Préfet de Moselle

Déménagements

Une tolérance s'applique également si vous devez déménager ce week-end. " Pour les jours et les semaines qui suivent, si vous passez par un professionel, il pourra justifier ce déplacement au titre de la continuité de son activité. Si vous déménagez seul, il peut y avoir une tolérance en cochant la case "motif familial impérieux" ".

J'invite quand même toutes les personnes qui ont des projets de déplacement à les différer. Il en va de la santé de tous et de la capacité des hopitaux à surmonter cette crise - Laurent Touvet, Prefet de Moselle

Choix de la station

À venir dansDanssecondess