Politique

Feu vert du Sénat à l'expérimentation des "salles de shoot"

Par Thibaut Lehut, France Bleu jeudi 17 septembre 2015 à 16:31 Mis à jour le jeudi 17 septembre 2015 à 17:29

L'objectif des salles est de réduire les risques liés à la consommation.
L'objectif des salles est de réduire les risques liés à la consommation. © Max PPP

Les sénateurs ont accepté ce jeudi le principe de l'expérimentation de "salles de shoot", visant à réduire les risques liés à la consommation de drogues. Une décision surprenante, car le Sénat penche à droite et la mesure avait donc a priori peu de chances de passer.

Le Sénat a donné son accord pour que soient testées en France des "salles de shoot". Une majorité de sénateurs a en effet rejeté, à main levée, les amendements de suppression de l'article 9 du projet de loi santé qui prévoit l'expérimentation de ce type de structures, destinées à réduire les risques qu'entraîne la consommation de drogues. Cet article avait pourtant peu de chances de passer puisque la majorité est à droite au Sénat, mais les élus Les Républicains n'étaient pas assez nombreux au moment du vote. Les sénateurs de gauche ont de leur côté suivi l'avis du gouvernement.

Début avril, les députés ont déjà donné leur feu vert à l'expérimentation de ces "salles de shoot". Ces dernières seront gérées par les professionnels des centres d'accueil et d'accompagnement à la réduction des risques chez les usagers de drogue (CAARUD). Le texte, incorporé au projet de loi de modernisation du système de santé, autorise une expérimentation d'une durée de six ans maximum. Paris devrait être la première à tester le dispositif, avec que Bordeaux et Strasbourg ne se lancent éventuellement à leur tour.

Le débat sur le projet de loi santé, entamé lundi, doit se poursuivre au Sénat jusqu'au 2 octobre, avant un vote solennel le 6 octobre.