Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Puy-de-Dôme : Jean-Pierre Chomilier quitte le comité de soutien à Fillon

jeudi 2 mars 2017 à 17:08 Par Eric Le Bihan, France Bleu Pays d'Auvergne

Coordinateur puydômois de la campagne d'Alain Juppé lors de la primaire, il a décidé de se retirer de celle de Fillon. La situation sur le terrain n'est plus tenable et l'orgueil de l'ancien premier ministre est devenu indigne.

Jean-Pierre Chomilier
Jean-Pierre Chomilier © Radio France - Eric Le Bihan

Auvergne, Puy-de-Dôme, France

Le communiqué envoyé par Jean-Pierre Chomilier est sans doute libérateur pour celui qui a cru et croit toujours qu'Alain Juppé est le meilleur candidat de la droite et du centre à la présidentielle. En se retirant totalement de la campagne de François Fillon dans le Puy-de-Dôme, y compris au sein du comité de soutien, Jean-Pierre Chomilier s'est enlevé un poids moralement trop lourd à porter.

L'orgueil de Fillon est indigne

Par fidélité à sa famille politique, il a poursuivi son travail de terrain en faveur du large vainqueur de la primaire, mais les révélations hebdomadaires du Canard Enchainé ont fini par miner la campagne. "La situation sur le terrain est devenue impossible, voire intolérable", assène t-il avant de poursuivre "L'orgueil de Fillon est indigne. Il renie ses propos premiers. Plus que le pénal, c'est la morale qui est bafouée".

Le duo Juppé-Baroin était le plan B

Jean-Pierre Chomilier croit savoir qu'il y avait bel et bien un plan B chez Les Républicains. Un duo Alain Juppé - François Baroin formé pour rassembler largement et éviter de perdre une élection qui semblait gagnée d'avance. "Il entraine sa famille politique - en dehors de ... tout sens commun... et pire, notre Pays vers des horizons douloureux". Avant de conclure "Puisse nos hauts dirigeants faire preuve de sagesse et imposer - dans l'urgence absolue - un candidat susceptible de nous conduire à la victoire".