Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Fin de mission pour Ségolène Royal : "une bonne nouvelle pour les pôles," réagit Christophe Naegelen

-
Par , , France Bleu Sud Lorraine

Ségolène Royal annonce son prochain licenciement de sa mission d'ambassadrice des pôles. Christophe Naegelen y voit une "bonne nouvelle pour les pôles". Le député divers droite des Vosges était à l'origine de sa convocation devant l'Assemblée nationale.

"L'exécutif a fait une erreur en voulant placer quelqu'un de médiatique au lieu de quelqu'un de compétent et d'investi," déclare le député vosgien Christophe Naegelen.
"L'exécutif a fait une erreur en voulant placer quelqu'un de médiatique au lieu de quelqu'un de compétent et d'investi," déclare le député vosgien Christophe Naegelen. © Maxppp - Thomas Padilla

Ségolène Royal annonce ce mardi sur les réseaux sociaux la fin prochaine de sa mission bénévole en tant qu'ambassadrice des pôles. "Le Président de la République va mettre fin à mes fonctions," explique l'ancienne candidate à la présidentielle sur sa page Facebook. Cela pourrait être décidé dès ce mercredi en conseil des ministres. 

"Quant aux deux parlementaires qui avaient annoncé à grand bruit ma convocation punitive, ils ont menti car l’Assemblée nationale n’a jamais voté de commission d’enquête. Ils se seront fait davantage connaître par ce coup d’éclat que par leurs travaux parlementaires," ajoute Ségolène Royal. 

Parmi les deux parlementaires évoqués, il y a Christophe Naegelen. Le député divers droite des Vosges réclamait une convocation de l'ancienne ministre de l'Ecologie devant l'Assemblée nationale. Cette fin de mission est "une bonne nouvelle pour les pôles, réagit l'élu vosgien. J'espère que l'exécutif va nommer un ambassadeur réellement conscient de l'importance de cette géopolitique des pôles et surtout s'investisse et fasse porter la voix de la France."

Christophe Naegelen accusait Ségolène Royal de se servir de sa fonction ainsi que de ses trois collaborateurs, pour promouvoir des activités personnelles. Nommée il y a deux ans ambassadrice de France en charge des négociations internationales pour les pôles, elle est également pointée du doigt pour ses absences aux réunions officielles du Conseil de l'Arctique. 

Ségolène Royal a été beaucoup moins présente que ce que n'était à l'époque Michel Rocard. Cela coûtait de l'argent au contribuable français et à côté de cela, la présence n'était pas là, selon Christophe Naegelen.

Le député des Vosges vise également le gouvernement. "L'exécutif a fait une erreur en voulant placer quelqu'un de médiatique au lieu de quelqu'un de compétent et d'investi" conclut-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess