Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Fin de visite pimentée pour François Fillon au Pays Basque

samedi 25 mars 2017 à 21:54 Par Valérie Menut, France Bleu Pays Basque et France Bleu

François Fillon s'est rendu dans une exploitation de piments à Cambo-les-Bains ce 25 mars. Un détour sur le terrain qui se voulait convivial. Le comité d'accueil l'était beaucoup moins.

François Fillon en campagne, chez un producteur de piment à Cambo-les-Bains
François Fillon en campagne, chez un producteur de piment à Cambo-les-Bains © Radio France - Valérie Menut

Pays Basque, Pyrénées-Atlantiques, France

Le candidat Les Républicains à l'élection présidentielle 2017 était au Pays Basque ces 24 et 25 mars. Il a tenu un meeting vendredi soir, à Biarritz, devant 2 500 militants. Une soirée qui avait débuté par un accueil plus sonore que chaleureux : une cinquantaine de manifestants lui avait réservé un concert de casseroles. Le lendemain matin, rebelotte. Aux casseroles, ce sont ajoutées des projections d'oeufs. François Fillon a conclu son étape basque par une visite express dans une ferme de piments d'Espelette, à Cambo. Et là, ce sont une trentaine de militants basques qui attendaient le candidat LR, banderole à l'appui, pour l'interpeller sur la situation des prisonniers basques. Mais en guise d'amorce de dialogue, ce sont des insultes et des oeufs qui ont volé.

"Je suis désolé de l'accueil qui nous a été réservé. C'est un comportement anti-démocratique" - François Fillon accueilli sous les huées et les jets d'oeufs. - Radio France
"Je suis désolé de l'accueil qui nous a été réservé. C'est un comportement anti-démocratique" - François Fillon accueilli sous les huées et les jets d'oeufs. © Radio France - Valérie Menut

François Fillon a passé une heure dans l'exploitation, pour prendre le pouls de la production de piments d'Espelette AOP, échanger avec le propriétaire des lieux, Christophe Gastigard.

Il a été cohérent dans ses paroles (...) et très à l'écoute - Christophe Gastigard

"Je ne fais pas de politique. Je veux juste montrer une bonne image du piment d'Espelette" - Christophe Gastigard

Et le candidat LR a eu beau partir par une porte dérobée. Son départ s'est aussi fait sous les huées et les jets d'oeufs de la part de la poignée de manifestants qui étaient restés.

François Fillon, entre oeufs et piment

Un déplacement largement médiatisé - Radio France
Un déplacement largement médiatisé © Radio France - Valérie Menut