Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Fusillade dans les rues de Strasbourg : l'hypercentre bouclé par la police.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Politique

Flixecourt : Patrick Gaillard élu nouveau maire

dimanche 13 mars 2016 à 20:43 Par Marie-Gaëtane Comte, France Bleu Picardie

Une seule liste et un seul candidat. Sans surprise, Patrick Gaillard succède à René Lognon. L'emblématique maire communiste de Flixecourt a démissionné en janvier dernier. Il laisse sa place après 27 ans à la tête de sa commune.

René Lognon et Patrick Gaillard
René Lognon et Patrick Gaillard © Radio France - Marie-Gaëtane Comte

Flixecourt, France

Un taux de participation de 34.33%

Dans le détail, sur les 799 votants, la liste union des forces de gauche et de progrès pour l'avenir de Flixecourt a été élue avec 609 voix. Il y a eu 190 bulletins nul. René Lognon a décidé de passer la main à Patrick Gaillard qui est aussi étiqueté PCF. A 55 ans, il a été adjoint dès 2008, au budget et à la voirie. Il est  informaticien à l'INSEE à Amiens.

L'élection du conseil municipal et des adjoints se fait vendredi 18 mars à 20h30

Cette élection a été rendue nécessaire par la démission trois conseillères municipales. Et comme une seule liste s’était présentée en 2014, le nouveau maire ne pouvait pas être élu par un conseil qui n’était pas au complet.

René Lognon reste adjoint au maire, président de la communauté de communes du val de Nièvres et élu au conseil départemental. Il va décrocher progressivement de la politique, et se fixe 2020 pour ne plus avoir un seul mandat.