Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Florent Montillot, chef de file UDI, souhaite que Serge Grouard soit tête de liste aux municipales à Orléans

-
Par , France Bleu Orléans

Florent Montillot ne sera pas tête de liste aux municipales 2020 à Orléans. Mais l'adjoint (UDI), en conflit ouvert désormais avec le maire Olivier Carré, confirme qu'il travaille à la constitution d'une liste avec Serge Grouard (LR). Pour lui, Olivier Carré (soutenu par LREM) a "rompu la confiance"

Florent Montillot, chef de file de l'UDI aux municipales
Florent Montillot, chef de file de l'UDI aux municipales © Radio France -

Orléans, France

Serez-vous tête de liste aux prochaines municipales ? "Je ne le pense pas", répond, sur France Bleu, Florent Montillot, adjoint au maire depuis 2001,  auprès de Serge Grouard d'abord puis d'Olivier Carré depuis 2015. "Cette proposition [être tête de liste] m'a été faite par Serge Grouard lui-même comme il l'a faite à Nathalie Kerrien [ex adjointe à la Culture, adhérente LREM], ce qui permet de démentir une rumeur que certains répandent à Orléans comme quoi Serge Grouard veut à tout prix revenir et être tête de liste". 

Rappelons que l'ancien maire d'Orléans, Serge Grouard, est investi chef de file par son parti, Les Républicains, et travaille à la constitution d'une liste aux municipales, avec (notamment) Florent Montillot, chef de file de l'UDI : pour ces raisons, ce dernier s'est fait retirer ses délégations la semaine dernière par Olivier Carré (ex LR), qui, lui, se présente, soutenu par La République En Marche.

Montillot souhaite que Grouard soit tête de liste

"Serge Grouard a une popularité et une notoriété plus fortes que la mienne, il est peut-être plus légitime [pour porter la liste] : en tout cas, c'est ce que je pense et j'affirme, Serge est une personnalité connue et reconnue qui a fait un travail énorme pour Orléans". Florent Montillot explique avoir réuni, avec l'ancien maire, "150 personnes, des responsables associatifs, culturels, des sportifs de haut niveau...etc... samedi dernier à Orléans pour une réunion de travail" consacrée aux municipales de mars 2020.

Une liste renouvelée à plus de 80 %

Florent Montillot, 66 ans, annonce que la liste qu'il va constituer avec Serge Grouard sera "renouvelée à 80 ou 90% aux prochaines municipales, il y aura peut-être dix élus sortants sur une liste de cinquante-cinq noms. Avec comme seule ambition de battre Olivier Carré, maire actuel ? "Non, uniquement pour Orléans !", répond Florent Montillot, "ça fait dix-neuf ans que je me bats pour Orléans. Sur la bataille de l'hydrogène, je ne suis pas écouté par Olivier Carré/ Moi j'y crois [pour l'avenir du transport] ! Olivier Carré n'est même pas allé voir le Spacetrain [projet de train à hydrogène] à Cercottes !"

On ne peut pas avoir un maire qui concentre les pouvoirs et décide tout seul !

Sur le retrait de ses délégations pour cause de "rupture de la confiance", Florent Montillot estime que "c'est Olivier Carré qui a rompu le contrat de confiance. Nous avions confiance en lui [lorsque il a succédé à Serge Grouard en 2015], mais aujourd'hui, il n'y a pas de dialogue au sein de la majorité : sur les bus chinois, il a pris une décision seul sans nous en parler, 150 millions d'euros d'investissements ! Sur l'avenir de la prison, sur le secteur des Groues et l'éco-quartier, il ne nous en a pas parlé ! Le lieu d’implantation de la cité musicale a été décidé sans en parler à la majorité, et aux élus concernés au premier chef. On ne peut pas avoir une personne qui concentre les pouvoirs et décide tout seul, ce n'est pas possible".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu