Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Politique

"Forte participation" au "grand débat" en Loire-Atlantique

jeudi 14 mars 2019 à 9:07 Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan

La première phase du "grand débat" se termine ce vendredi. En Loire-Atlantique, la participation y a été forte selon la préfecture, aussi bien au niveau des cahiers de doléances dans les mairies qu'au niveau des réunions qui ont été organisées.

En Loire-Atlantique, 240 réunion ont été organisées dans le cadre du "grand débat"
En Loire-Atlantique, 240 réunion ont été organisées dans le cadre du "grand débat" © Maxppp -

Loire-Atlantique, France

Débutée mi-janvier, la première phase du "grand débat" censé répondre à la crise des "gilets jaunes" se termine ce vendredi. La Loire-Atlantique y a fortement participé selon la préfecture. La prochaine étape, c'est une "conférence citoyenne régionale", le week end des 22-23 mars à Nantes et les premières annonces du chef de l'État à la mi-avril.

Oui, les gilets jaunes ont participé aux réunions du grand débat

"En Loire-Atlantique, ça a été un succès de démocratie participative puisqu'on compte 240 réunions", assure Raphaël Roncière, le référent du "grand débat" dans le département. "Ces réunions ont à 70% été organisées par des élus, à 15% par des associations et les 15% restants par des citoyens", poursuit le représentant de la préfecture. Et les "gilets jaunes" ? "Oui, ils ont organisé quelques réunions et ils y ont participé", assure Raphaël Roncière qui précise qu'ils n'avaient "pas forcément de gilets jaunes". "Lors des premières réunions, certains gilets jaunes ont été très critiqués par d'autres pour y avoir participé. Ensuite, ceux qui y ont participé sans venir avec leur gilet jaune", explique-t-il.

70 citoyens, tirés au sort, vont travailler sur les premiers éléments de synthèse du grand débat

Chez nous, la prochaine étape du "grand débat", c'est une conférence citoyenne régionale, le week end des 22 et 23 mars à Nantes. "Elle va reposer sur le même principe que les conférences nationales qui ont eu lieu ces derniers jours. Elles vont s'appuyer sur les premiers éléments de synthèse du grand débat. 70 citoyens vont être tirés au sort et, pendant une journée et demi, ils vont travailler sur les quatre thématiques du débat, ils seront amenés à faire des propositions et à établir des priorités entre ces propositions"

Toutes les données collectées seront consultables en ligne. Tout le monde pourra donc vérifier que la synthèse du gouvernement est bien le reflet exacte du grand débat

Toutes ces données seront ensuite synthétisées avec l'aide de l'informatique et les premières mesures devraient être annoncées très rapidement par Emmanuel Macron, dès la mi-avril. "Toutes les données collectées sont déjà consultables, en grande partie, sur internet. Donc tout le monde pourra faire la synthèse des contributions pour vérifier que celle du gouvernement est bien le reflet exacte de ce qui a été adressé par les participants au grand débat", conclut Raphaël Roncière.