Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Franck Leroy, maire d'Epernay : "Au second tour, le vote ne peut pas être qu'un vote avec ses tripes"

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne
Épernay, France

De nombreux élus champardennais appellent à faire barrage au Front National au second tour de la présidentielle. Ils seront nombreux à voter pour Emmanuel Macron. C'est le cas de Franck Leroy, maire UDI d'Epernay et conseiller régional du Grand Est.

Le second tour de la présidentielle se jouera entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen
Le second tour de la présidentielle se jouera entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen © Maxppp - Bruno Levesque

Après la percée du Front National au premier tour de la présidentielle dimanche, le front républicain se met en place dans la Marne et les Ardennes. Boris Ravignon, le maire de Charleville-Mézières, Patrick Fostier, le responsable de la campagne de François Fillon dans les Ardennes, le maire de Reims Arnaud Robinet, ou encore Franck Leroy, maire d' Epernay voteront pour Emmanuel Macron.

F.Leroy: "Le vote au second tour doit se faire avec ses tripes mais on doit aussi voter avec sa tête"

A Epernay, le Front National est arrivé en tête au premier tour dimanche : Marine Le Pen a récolté 24,5% des voix, devant Emmanuel Macron. D'après Franck Leroy, "si le programme de Marine Le Pen était appliqué en France, cela serait catastrophique quand on sait combien notre région est ouverte à l'international notamment avec l'exportation de champagne". Pour le maire d'Epernay, également conseiller régional du Grand Est, le vote Front National est aussi un vote de rejet des français, un vote qui a été alimenté cette année par les affaires de François Fillon.

Franck Leroy estime qu'il suffit de regarder le programme de Marine Le Pen pour se rendre compte que la sortie de l'Europe, telle qu'elle l'imagine ou le rétablissement des frontières avec les taxes que cela implique, serait très compliqué pour l'économie de la Champagne. "Comment imaginer quand on vend du champagne que demain nos produits ne seront pas taxés à l'exportation si on taxe les importations?...", s'interroge Franck Leroy.

La nouveauté dans ce scrutin du premier tour, c'est aussi la forte progression du Front National dans les villes alors que jusqu'ici le vote frontiste s'exprimait plus dans les villages et les campagnes. Dans la Marne, à Witry les Reims par exemple, le FN a réalisé 31,3%, A Bogny sur Meuse, dans les Ardennes, une commune de 2000 habitants, Marine Le Pen a rassemblé plus de 43% des suffrages.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess