Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Franck Raynal, maire de Pessac, signataire d'une tribune en soutien à Emmanuel Macron

-
Par , France Bleu Gironde

72 maires et élus locaux de droite et du centre signent ce dimanche dans la JDD une tribune. Ils appellent à soutenir le président de la République et son gouvernement. Franck Raynal, maire divers-droite de Pessac, est l'un des cosignataires. Il s'en explique ici.

Franck Raynal dans les studios de France Bleu Gironde
Franck Raynal dans les studios de France Bleu Gironde © Radio France - france bleu

Pessac, France

France Bleu Gironde : Quel sens faut-il donner à votre signature sur cette tribune ?

Franck Raynal : D'abord ce n'est pas exclusivement une tribune destinée à affirmer notre soutien au président de la République. Mais c'est vrai qu'aujourd'hui je ne vois pas d'autre offre politique disponible. Dans cette tribune nous réaffirmons également que nous ne voulons pas être enfermés dans une appartenance partisane.  Ce que nous souhaitons c'est la réussite de la France. Il faut donc soutenir le président dont les réformes vont globalement dans le bon sens. 

Le journal Sud-Ouest rapportait dans son édition de samedi que vous pourriez inviter la députée LaREM Bérengère Couillard à figurer sur une liste commune aux prochaines municipales à Pessac. Vous confirmez ?

C'est encore beaucoup trop tôt pour en parler et c'est seulement une rumeur qui circule. Mais c'est vrai que dans mon équipe municipale je travaille déjà avec plusieurs conseillers encartés LaREM.  Il est clair aussi que j'ai une certaine proximité avec Bérengère Couillard. J'ai voté pour elle au deuxième tour des dernières législatives.

Allez-vous rejoindre LaREM ?

Aujourd'hui ce n'est pas mon intention. Je n'appartiens à aucun parti politique. J'ai quitté Les Républicains au moment de la campagne de François Fillon à la présidentielle. Moi je suis très proche du premier ministre Edouard Philippe, c'est un ami personnel. Lui non plus n'est pas encarté LaREM et ça ne l'empêche pas d'être un soutien loyal et résolu du président de la République. Je dois dire aussi que les inflexions actuelles du gouvernement me conviennent particulièrement.