Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Franck Reynier et Marie-Hélène Thoraval soutiennent Emmanuel Macron

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Ce dimanche dans le JDD, Franck Reynier maire de Montélimar et Marie-Hélène Thoraval maire de Romans signent une tribune avec 70 autres élus pour soutenir le gouvernement.

Marie-Hélène Thoraval et Franck Reynier.
Marie-Hélène Thoraval et Franck Reynier. © Maxppp - Fabrice ANTERION

Drôme, France

"Nous sommes de ceux qui souhaitent la réussite impérative de la France, c’est pourquoi nous voulons la réussite du président de la République et du gouvernement car rien ne se construira sur leur échec", voilà qui est dit. Ce dimanche dans le Journal du dimanche, 72 élus de toute la France de la droite et du centre droit signent une tribune pour soutenir Emmanuel Macron. Parmi eux, deux élus de la Drôme : Franck Reynier, maire radical de Montélimar et Marie-Hélène Thoraval, maire divers droite de Romans.

Rassembler pour mieux régner

Deux semaines après la déroute de la droite lors des élections européennes qui a vu l'extrême droite l'emporter devant les macronistes, et à moins d'un an des élections municipales, l'échiquier politique se recompose. "Il faut que de nouveaux modèles se mettent en place face à la montée des extrémismes et des populismes et au vu de l'effondrement des partis politiques classiques, affirme Franck Reynier. Notre responsabilité est de nous rassembler le plus largement".  

Et pour les élections municipales de 2020 ?

"Les clivages politiques, ça nous exaspère et ça exaspère nos concitoyens, développe Marie-Hélène Thoraval, la maire de Romans. L'opposition systématique est stérile". Une logique qui vaudra aussi pour les élections municipales à venir : "Les divisions partisanes ne sont pas la réponse pour les élections de mars 2020", affirme le maire de Montélimar. 

Même si pour Marie-Hélène Thoraval, "il n'est absolument pas question des municipales", et encore moins d'un quelconque soutien, en retour, de la République en marche : "Je n'attends rien", affirme Franck Reynier, qui ne s'est pas encore prononcé sur une éventuelle candidature. Ce samedi, quelques heures avant la publication de cette tribune, sa probable principale future opposante, Alice Thourot, députée LaREM de la Drôme, s'est déclarée candidate à la mairie de Montélimar. 

Les deux élus affirment également garder leur indépendance : "Je suis un homme libre, je continuerai à l'être, je suis un membre du Mouvement Radical", soutient le maire de Montélimar. "Nous sommes dans cette tribune tous indépendants et libres, je n'adhère à aucun parti politique", affirme de son côté son homologue Romanaise.