Politique

François Baroin écoute l'inquiétude des maires de la Drôme

Par Maxime Bacquié, France Bleu Drôme-Ardèche samedi 21 octobre 2017 à 16:40

François Baroin (au centre, sans écharpe tricolore) était à Tain-l'Hermitage ce samedi aux côtés du maire Gilbert Bouchet, qui tirait sa révérence après 22 ans de mandat.
François Baroin (au centre, sans écharpe tricolore) était à Tain-l'Hermitage ce samedi aux côtés du maire Gilbert Bouchet, qui tirait sa révérence après 22 ans de mandat. © Radio France - Maxime Bacquié

Alors que l'Assemblée nationale a voté ce samedi pour la suppression de la taxe d'habitation pour 80 % des ménages d'ici 2020, le président des maires de France François Baroin était dans la Drôme, à Tain-L'Hermitage, pour inaugurer la nouvelle mairie. L'occasion d'entendre l'inquiétude générale.

François Baroin était là, avant tout, pour rendre hommage à Gilbert Bouchet, maire Les Républicains de Tain-L'Hermitage depuis 22 ans et qui tirait sa révérence ce samedi, avec une ultime inauguration, avant de laisser son costume de maire pour conserver celui de sénateur de la Drôme, conformément à la loi sur le non cumul des mandats. Mais entre les discours et les accolades, le président de l'association des maires de France a pu entendre l'inquiétude des élus drômois.

La taxe d'habitation c'est 36 % des recettes des communes

"On nous demande toujours plus alors qu'on a toujours moins dans les caisses," râle Bernard Carreres, maire d'Ambonil, petite commune au sud de Valence. La suppression de la taxe d'habitation pour 80 % des ménages, d'ici 2020, va forcément avoir des répercussions sur les finances des communes, alors que cette taxe représente aujourd'hui 36 % de leurs recettes. "C'est sûr que c'est une mesure populaire mais si vous voulez être encore plus populaire, vous pouvez aussi supprimer tous les impôts," ironise François Baroin. "Je ne connais pas un maire de droite ou de gauche qui n'est pas prêt à participer à l'effort collectif mais supprimer la taxe d'habitation c'est une erreur," estime le président des maires de France.

Emmanuel Macron sera bien présent au congrès des maires de France

Dans un mois, du 21 au 23 novembre, tous les élus seront réunis à Paris pour le 100e congrès des maires de France, auquel participera Emmanuel Macron.