Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

François de Rugy claque la porte d’Europe Ecologie Les Verts

jeudi 27 août 2015 à 9:03 France Bleu Loire Océan

Après y avoir passé près de vingt ans, le député de Loire-Atlantique François de Rugy a annoncé jeudi matin son départ d’Europe Ecologie Les Verts. Il s’explique sur France Bleu Loire Océan.

François de Rugy est co-président du groupe EÉLV à l'Assemblée nationale.
François de Rugy est co-président du groupe EÉLV à l'Assemblée nationale. © MaxPPP/Christophe Petit Tesson

C’est un coup de tonnerre dans le monde politique : François de Rugy annonce son départ d’Europe Ecologie Les Verts ce jeudi dans le journal Le Monde. Le député de Loire-Atlantique a choisi France Bleu Loire Océan pour s’expliquer.

 

Antoine Thollé : Pourquoi quittez- vous Europe Ecologie Les Verts ?

 

François de Rugy : "Je considère que EELV, c’est l’ambition d’avoir un mouvement écologiste ouvert, comme l’incarnait Daniel Cohn-Bendit. J’ai toujours été engagé pour une écologie qui agit : au cœur des institutions locales et nationales, à l’Assemblée nationale, au Sénat, au gouvernement. Je constate qu’aujourd’hui, EELV s’éloigne de tout ça. C’est le cas depuis le départ du gouvernement de Cécile Duflot et Pascal Canfin, il y a 18 mois. Il y a une dérive du parti. D’ailleurs le mouvement se restreint de plus en plus. Et je pense qu’à un moment donné, il faut se mettre en cohérence. J’ai fait le choix de la lucidité et de la cohérence en ne participant plus à Europe Ecologie les Vert."

"Europe Ecologie Les Verts tourne le dos aux électeurs écologistes"

Antoine Thollé : En faisant ce choix, vous vous rapprochez du Parti socialiste ?

 

François de Rugy : "Je l’ai dit : je ne quitte pas EELV pour aller dans un autre parti, ni même pour en fonder un autre immédiatement. Je pense d’ailleurs que les partis politiques en France sont en crise. Il faut vraiment travailler à rapprocher les élus, les responsables politiques, des électeurs. Ce qui me pose le plus problème, c’est que EELV tourne le dos aux électeurs écologistes."

"Arrêtons l’hypocrisie : quand on fait de la politique, on a l’ambition d’exercer des responsabilités"

Antoine Thollé : Il va probablement y avoir un remaniement avec le départ du ministre du Travail, si François Hollande vous appelle, vous y allez ?

 

François de Rugy : "J’ai déjà répondu dix fois à cette question et j’y répondrai autant qu’il le faudra. Moi ce que je souhaite, c’est que les écologistes soient un parti de gouvernement. C’est une position constante depuis mon engagement en 1991, l’année de mon bac. C’est cette position que j’ai toujours défendue. Après c’est pas la question d’être appelé, là maintenant. Je pense qu’il faut une feuille de route écologiste pour la fin du mandat de François Hollande. Il n’est pas trop tard pour agir dans un certain nombre de domaines. Au-delà du discours, il faudra passer aux actes. On l’a fait avec la loi sur la transition énergétique. Il faut maintenant le faire sur les transports, dans la lutte contre la pollution de l’air, sur la santé-environnement. Ces chantiers, si le Président de la république demande à son gouvernement de les mettre en œuvre, alors oui, cela aura du sens évidemment qu’il y ait des ministres écologistes. Et arrêtons l’hypocrisie : quand on fait de la politique, on a l’ambition d’exercer des responsabilités. Sinon, mieux vaut faire autre chose. Ou alors, c’est que l’on ment, et je n’ai pas l’intention de mentir aux électeurs"

 

François de Rugy Web

 

Par :