Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Les élections législatives avec France Bleu Loire Océan

François de Rugy, réélu en Loire-Atlantique, et déjà candidat à la présidence de l'Assemblée nationale

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

A peine réélu député de la 1re circonscription de Loire-Atlantique, François de Rug, de La République En Marche, a officialisé sa candidature pour prendre le perchoir de l'Assemblée nationale, où il siège depuis 2007.

François de Rugy, ce dimanche 18 juin, à France Bleu Loire Océan
François de Rugy, ce dimanche 18 juin, à France Bleu Loire Océan © Radio France - Antoine Denéchère

Nantes

C'était un secret de polichinelle depuis quelques jours. Il l'a officialisé lui-même ce dimanche soir : François de Rugy est candidat pour devenir président de l'Assemblée nationale. Le député de 43 ans a été réélu dimanche à un troisième mandat de député de la circonscription de Nantes / Orvault / Sautron, avec 66,14% des voix, face à Julien Bainvel (LR).

Il dit avoir des propositions à faire pour réformer le Palais-Bourbon

"Je proposerai ma candidature" a expliqué François de Rugy sur France Bleu Loire Océan ce dimanche soir, ajoutant avoir "des propositions pour réformer l'Assemblée : réduire le nombre de députés, réduire les mandats dans le temps, pour plus de transparence..."

François de Rugy, désormais à En Marche, après avoir été élu chez les Verts pour la première fois en 2007, sera l'un des rares députés à avoir une bonne expérience de parlementaire, dans une Assemblée fortement renouvelée. Mais François de Rugy n'est pas le seul nom qui circule pour prendre le "perchoir" : ceux de Barbara Pompili, réélue dans la Somme, ou des députés LR "Macron compatible" Thierry Solère et Laure de la Raudière circulent également. Reste à savoir si le président Macron, qui suit le dossier de près, voudra nommer une femme à ce poste stratégique, occupé durant le quinquennat Hollande par le socialiste Claude Bartolone.

François de Rugy, dimanche soir sur France Bleu Loire Océan