Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

François Fillon à Besançon : "l'école obligatoire dès 5 ans, quatre épreuves au bac, fin de l'enseignement de l'arabe"

vendredi 10 mars 2017 à 8:31 Par David Malle et Fany Boucaud, France Bleu Besançon

François Fillon était en meeting ce jeudi soir à Micropolis à Besançon, un déplacement ciblé éducation. Il a notamment déclaré vouloir supprimer "les enseignements de langue et culture d'origine" à savoir l'arabe, rendre la scolarité obligatoire dès 5 ans et réduire à quatre les épreuves au bac.

François Fillon au micro France Bleu Besançon
François Fillon au micro France Bleu Besançon © Radio France - Thierry Balland

Besançon, France

Le candidat LR à la présidentielle était en meeting ce jeudi soir, 09 mars, à Micropolis à Besançon. Quatre jours après le rassemblement du Trocadéro, François Fillon poursuit sa campagne en Franche-Comté : "Ça fait un mois que j'ai expliqué que mon épouse avait travaillé, que tout cela était parfaitement légal, maintenant, c'est fini, je n'en parle plus, je laisse les avocats se débrouiller, je suis rentré dans ma campagne présidentielle (…). Ma campagne a été perturbée par cette affaire, volontairement d'ailleurs. L'objectif, c'est de m'empêcher d'être candidat. Mais je ne me laisse pas abattre (…) et rien ne m'arrêtera, c'est les Français qui décideront."

"ça fait un mois que je m'exprime sur le sujet, maintenant c'est fini, je laisse ça aux avocats"

François Fillon sur France Bleu Besançon s'exprime également sur son rassemblement au Trocadéro :"C'était un moment très important, surtout pour ma famille politique (...) Ce sont les Français qui m'ont choisi, pas les élus (...) S'il n'y avait pas eu grand monde, j'en aurais tiré les conséquences".

Le candidat à la présidentielle parle également de l'agriculture. Il veut donner les moyens aux agriculteurs de se regrouper pour avoir une taille suffisante, significative face aux grands groupes. François Fillon veut que les éleveurs par exemple réussissent à faire face aux distributeurs pour avoir tout simplement de vrais prix : "Et pour la filière Comté, c'est un modèle qui réussi très bien, il ne faut surtout pas y toucher."

Place à l'éducation avec des mesures fortes présentées par François Fillon. Quatre épreuves pour le Baccalauréat choisies par les élèves : "Je voudrais que le BAC soit plus simple."

"Supprimer les enseignements de langue et culture d'origine.. oui c'est essentiellement l'arabe"